Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Une video pour bien comprendre ce qu’est le Sida mental

Un véritable festival : haine de soi, ethno-masochime et dégénérescence… Une belle brochette de « pourris de la tête » qui prouve que nous n’exagérons pas en évoquant un problème de psycho-pathologie collective et de psychiatrie des foules.

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

14 août 2019 at 18 h 05 min

Reportage de Vincent Lapierre : Bilderberg 2019





Le Media Pour Tous

Written by Arnaud de Brienne

8 août 2019 at 7 h 31 min

Et si demain c’était vous ?

Written by Arnaud de Brienne

5 août 2019 at 23 h 20 min

Une adolescente déjantée pour mieux faire passer l’accord CETA

Les députés votent en faveur du CETA pendant que la majorité rampe devant l’adolescente hallucinée Greta Thunberg, alias Notre-Dame-de-la-Désolation

Comprenne qui pourra !

Written by Arnaud de Brienne

28 juillet 2019 at 22 h 46 min

Publié dans L'énigme du jour

Nos media préfèrent bavarder sur la canicule

Publico indique que les services de renseignements espagnols ont facilité l’attentat terroriste de Barcelone en 2017

Dans un reportage explosif, le site d’information Publico allègue que le Centre national de renseignement (CNI) espagnol a suivi de près la cellule terroriste du groupe État islamique (EI) qui a perpétré les attentats du 17 août 2017 à Barcelone, jusqu’au jour même de l’attaque. Loin d’arrêter la cellule avant qu’elle n’effectue les attentats, qui ont fait 21 morts et 130 blessés, le CNI les a laissé procéder. Les responsables du siège du CNI ont ensuite tenté de supprimer le dossier du chef de cellule Abdelbaki Es-Satty au début de l’enquête sur l’attaque.

Le reportage de Publico constitue une preuve d’un comportement criminel au plus haut niveau de l’État espagnol, soutenu par les agences de renseignement d’autres puissances de l’OTAN qui ont lancé la guerre par procuration en Syrie en se servant des islamistes, dont l’EI est issu. Les gouvernements des pays de l’OTAN et les principaux organes de presse américains et européens ont réagi avec un silence assourdissant.

Le reportage de Publico, s’appuyant sur des documents fournis par le CNI aux fonctionnaires de police enquêtant sur l’agression et sur des entretiens avec la police et le CNI, commence par expliquer comment les liens d’Es-Satty avec le CNI ont été connus. L’attentat de Barcelone a été déclenchée de manière inattendue, lorsque Es-Satty s’est accidentellement fait exploser dans une planque à Alcanar où la cellule fabriquait des bombes. Les survivants de la cellule ont rapidement décidé de faire foncer un camion sur les passants de l’avenue La Rambla à Barcelone. Plusieurs sont morts plus tard, lors d’une fusillade avec les forces de l’ordre à Cambrils.

Lire le reste de cette entrée »

Written by Arnaud de Brienne

28 juillet 2019 at 8 h 47 min

Facebook censure l’OJIM

Facebook, la censure estivale en douce

Alors que la loi Avia qui va mettre une pression maximale sur Facebook pour censurer les « discours de haine » (comprendre tout propos un peu contraire aux intérêts du monde libéral libertaire) n’est pas encore mise en application, l’Observatoire vient d’observer un cas de censure silencieuse sur un de ses articles.

Le 6 juillet 2019 nous publiions une tribune libre d’un de nos lecteurs sur Alain Duhamel. Une tribune critique mais aucunement grossière et reposant sur des faits : sa carrière universitaire, ses relations avantageuses, sa légion d’honneur. Exprimant donc des opinions sur un homme public exerçant dans le domaine des médias depuis … certains diraient depuis toujours.

Depuis le 22 juillet 2019 au matin, tous les post du réseau social comportant un lien URL vers l’article (y compris celui de la page Facebook de l’Ojim) ont été discrètement supprimés, et la mise en ligne de tout post contenant ce lien URL est désormais techniquement impossible.

On peut supposer que Alain Duhamel a des amis, des amis qui « signalent » à Facebook un contenu « dangereux » ou « extrémiste » ou « de haine », contraire aux standards de la « communauté » et autres « valeurs » de Facebook. Pour les valeurs d’Alain Duhamel, ce sont les mêmes que celles du réseau social, il suffit de relire notre tribune pour comprendre lesquelles. Bon été quand même.

Pour passer outre la censure, abonnez-vous à la newsletter de l’Ojim.

Observatoire du journalisme

Written by Arnaud de Brienne

23 juillet 2019 at 22 h 45 min

Après la crise, nouvel ordre (ou désordre) monétaire international ?

Written by Arnaud de Brienne

23 juillet 2019 at 22 h 39 min

Publié dans économie, Réinformation