Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Archive for novembre 2008

Aristote au Mont-Saint-Michel

leave a comment »

aristote20au20mont20saint20michel1Présentation de l’éditeur

On considère généralement que l’Occident a découvert le savoir grec au Moyen Âge, grâce aux traductions arabes. Sylvain Gouguenheim bat en brèche une telle idée en montrant que l’Europe a toujours maintenu ses contacts avec le monde grec. Le Mont-Saint-Michel, notamment, constitue le centre d’un actif travail de traduction des textes d’Aristote en particulier, dès le XIIe siècle.

On découvre dans le même temps que, de l’autre côté de la Méditerranée, l’hellénisation du monde islamique, plus limitée que ce que l’on croit, fut surtout le fait des Arabes chrétiens. Même le domaine de la philosophie islamique (Avicenne, Averroès) resta en partie étranger à l’esprit grec. Ainsi, il apparaît que l’hellénisation de l’Europe chrétienne fut avant tout le fruit de la volonté des Européens eux-mêmes.

Si le terme de « racines » a un sens pour les civilisations, les racines du monde européen sont donc grecques, celles du monde islamique ne le sont pas.

Aristote au Mont-Saint-Michel, Sylvain Gouguenheim, Editions Seuil, 2008

Biographie de l’auteur
Professeur d’histoire médiévale à l’ENS de Lyon, Sylvain Gouguenheim travaille actuellement sur l’histoire des croisades. Il a récemment publié Les Chevaliers teutoniques (Tallandier, 2008).

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

29 novembre 2008 at 22 h 31 min

Publié dans Livres

Anne-Lorraine, un dimanche dans le RER D

leave a comment »

Dimanche 25 novembre 2007, 10 heures 26, RER D, entre Paris et Chantilly. Anne-Lorraine Schmitt, vingt-trois ans, est agressée par un homme qui tente de la violer. Elle résiste, courageusement. Il la massacre de trente-deux coups de couteau.

L’agresseur, M. Deve-Oglou, avait déjà violé une jeune femme, sous la menace d’un couteau. Arrêté, il avait été rapidement relâché au bout de deux ans sur la foi d’” experts ” qui l’avaient trouvé ” réadaptable socialement “. Qu’il puisse un jour recommencer avait été jugé ” peu probable “.

Nourrie de témoignages poignants et de documents irréfutables, cette enquête pose la question de la prévention des crimes sexuels et propose des réponses. Elle livre surtout le portrait attachant d’Anne-Lorraine, brillante étudiante en journalisme, ouverte aux autres, dont le rire joyeux résonne encore partout où elle vécut. Anne-Lorraine avait ” foi en l’homme “. Elle voulait vivre pour témoigner de l’injustice du monde.

Ce livre lui rend hommage.

Pour commander le livre, cliquer ici

Written by Arnaud de Brienne

29 novembre 2008 at 13 h 53 min

Publié dans Livres