Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Archive for mars 2009

Haro sur le pape !

leave a comment »

Après l’affaire Williamson, voici qu’une nouvelle campagne médiatique est lancée contre Benoît XVI. Cette fois-ci le motif en est ses déclarations concernant l’usage du préservatif en Afrique : « La distribution de préservatifs ne permet pas de dépasser le problème du sida, au contraire, ils augmentent le problème ».

Immédiatement les foudres des bien-pensants fanatiques de « l’internationale copulatoire » sont tombées sur l’évêque de Rome dont les propos ne font que s’inscrire dans les principes prônés par l’Église pour lutter contre le sida : l’abstinence et la fidélité dans le mariage ce qui est loin d’être la norme en Afrique pour tous ceux qui en connaissent les mœurs. Ces principes ne sont d’ailleurs que des indications que tout chrétien peut suivre ou non selon sa conscience.

Il est tout de même fantastique de constater qu’aucun de ces « progressistes » n’élève la voix contre l’islam qui prône cent coups de fouet pour les célibataires qui ont des relations sexuelles hors mariage ainsi que la condamnation à mort par lapidation pour les adultères. Il est vrai que le fouet et la lapidation sont certainement plus efficaces que le préservatif afin de lutter contre le sida.

Nos « copulâtres » ne s’émeuvent guère non plus qu’une femme de 75 ans vienne d’être condamnée à 40 coups de fouet et quatre mois de prison par la police religieuse saoudienne pour avoir reçu chez elle deux jeunes hommes qui n’étaient pas de sa famille directe et qui lui rapportaient simplement ses courses. Si le fouet et la lapidation ont la sympathie de nos médias islamophiles, est-ce que nous devons nous attendre à ce qu’un délit de « préservatiphobie » soit instauré en France ?

En tout cas, s’il existait un préservatif contre la malhonnêteté intellectuelle, beaucoup de nos soi-disant élites auraient la tête dans le condom !

Louis CHAGNON

Relevé sur le blog de Bernard Antony

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

21 mars 2009 at 16 h 26 min

Publié dans Grandes âmes

Actes de guerre civile aux Mureaux

leave a comment »

Vingt-et-un policiers ont été légèrement blessés samedi soir 14 mars par des projectiles tirés par des armes de chasse (ce que Le Monde* appelle, pour minimiser la chose, des « petits plombs ») et des jets de pierres, après être tombés un « guet-apens » tendu par plusieurs dizaines de jeunes gens (on admirera la sobriété de la description. La presse n’ose plus parler de « jeunes » sans y rajouter gens, personnes ou hommes…NDLR) aux Mureaux (Yvelines), ont indiqué les forces de l’ordre.

Une quarantaine de cocktails Molotov prêts à l’emploi ont été trouvé sur place. Huit personnes ont été arrêtées, mais seul un mineur âgé d’une quinzaine d’années a finalement été placé en garde à vue. Curieux cette unique arrestation maintenue alors que nous sommes bien dans une affaire de coups de feu tirés sur les forces de l’ordre et par conséquent de tentative d’homicide par armes à feu à l’encontre de policiers dans l’exercice de leurs fonctions. Le fait de ne garder qu’un mineur permettra ainsi de minimiser les sanctions, en pensant que cet énième acte de lâcheté apaisera un tant soit peu les esprits.

Ces actes de guerre civile, qualifiés par l’inénarrable Monde d’incidents, sont directement liés au décès d’une petite gouape légitimement abattue par des policiers en état de légitime défense comme l’a déterminé l’enquête.

La ministre de l’intérieur Michèle Alliot-Marie a rendu hommage « au professionnalisme et à la maîtrise des policiers » et salué « leur efficacité ». Elle a aussi hypocritement exprimé « sa pleine solidarité et son total soutien aux 21 policiers légèrement blessés dont certains par des plombs », elle a annoncé que « la sécurisation sera renforcée dans les quartiers concernés pour répondre avec la plus grande fermeté à de semblables agissements ».

Question : le professionnalisme et la maîtrise des policiers leur imposent-ils de servir de pushing ball ou pire, de cibles vivantes à une racaille leur tirant dessus ? Jusqu’à quand les représentants des forces de l’ordre et leur hiérarchie accepteront-ils sans broncher des ordres contraires à leur intégrité physique et au légitime maintien de l’ordre ?

 

* Au sujet de l’objectivité du Monde, on pourra lire « Le Monde et ses faux« , par Jean Madiran, en 1994 ou encore « La désinformation et le journal Le Monde« , par François Jourdier, en 2004.

Written by Arnaud de Brienne

15 mars 2009 at 12 h 08 min

Publié dans Douce France...