Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Quand Maurice Allais annonçait une crise économique majeure

leave a comment »

Voici la conclusion d’un article de 16 pages publié par Maurice Allais les 12, 19 et 26 octobre 1998 dans Le Figaro. Après avoir annoncé une crise majeure à venir – celle dans laquelle nous nous trouvons actuellement – et énoncé quelques propositions de bon sens, il est loin d’être dupe quand il affirme qu' »Il est bien certain que les intérêts très puissants des groupes de pression monétaires et financiers et les doctrines régnantes ne sont guère favorables à ces réformes, tant est forte la tyrannie du statu quo. »

Il conclut donc que « Les uns et les autres n’ont cessé d’être aveuglés par la répétition incessante de toutes parts de pseudo vérités et par des préjugés erronés (la mondialisation et l’ultra-libéralisme, NDLA). En fait, plus les idées dominantes sont répandues, plus elles se trouvent en quelque sorte enracinées dans la psychologie des hommes. Si erronées qu’elles puissent être, elles finissent par acquérir, par leur simple et incessante répétition, le caractère de vérités établies qu’on ne saurait mettre en doute sans s’opposer à l’ostracisme actif de groupes de pression de toutes sortes. Le seul résultat de cette situation n’a été que de grands malheurs pour des millions et des millions de gens, les plus modestes étant les plus durement frappés.

Tout l’article est à lire, à relire, à faire circuler et à encadrer si besoin afin de ne plus jamais pouvoir entendre le lamento très en vogue dans les milieux qui font l’opinion : « on ne savait pas« .

Comment nos crânes d’œuf ont-ils pu ignorer ou feindre d’ignorer pour les profiteurs du système, que « La doctrine régnante avait totalement méconnu une donnée essentielle : une libéralisation totale des échanges et des mouvements de capitaux n’est possible, elle n’est souhaitable que dans le cadre d’ensembles régionaux groupant des pays économiquement et politiquement associés, et de développement économique et social comparable. » ?

Se souvenir que l’article dont il est question date de 1998 aide à comprendre la vanité des milliers d’articles et péroraisons d’économistes patentés qui, ces onze dernières années nous ont servi et ressassé les bienfaits de la mondialisation et du dogme libre-échangiste prétendument garant d’une évolution progressive et infinie du niveau de vie. Le réveil sera rude et l’évidence des faits l’emportera de toute évidence sur les incantations doctrinales des suppôts d’un système ploutocratique mondial.

Pour lire l’article en intégralité, cliquer ici

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

21 juin 2009 à 10 h 20 min

Publié dans Résistances

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :