Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Qui a dit ?

leave a comment »

« J’adhérerai à SOS-racisme quand ils mettront un S à racisme. Il y a des racistes noirs, arabes, juifs, chinois et même des ocre-crème et des anthracite-argenté. Mais à SOS-Machin, ils ne fustigent que le Berrichon de base ou le Parisien-baguette. C’est sectaire. » (Pierre Desproges, Fonds de tiroir, Editions du Seuil)

« Aucun nombre de bombes atomiques ne pourra endiguer le raz de marée constitué par les millions d’êtres humains qui partiront un jour de la partie méridionale et pauvre du monde, pour faire irruption dans les espaces relativement ouverts du riche hémisphère septentrional, en quête de survie. » (Houari Boumédiène, président algérien, mars 1974)

« Aujourd’hui nous ne sommes plus dans l’immigration, nous sommes dans un remplacement de population. » (Eric Zemmour, journaliste, i-Télé)

« C’est lamentable, c’est devenu une habitude quand on rencontre ces pays-là. Les gens qui sifflent sont en plus des Français d’origine étrangère, qui sont présents sur notre sol et qui sont contents d’y être car ils y sont sans doute mieux que dans leur pays d’origine. » (Guy Roux, président de l’AJA, après le match France-Tunisie du 15 octobre 2008)

« Voilà ce qu’est devenu l’Occident. C’est un petit mec qui a peur d’être ce qu’il est, qui surtout ne veut pas qu’on parle, qui passe sous la moquette, qui se fait tabasser, qui va reprendre le Noctilien, pour à nouveau se faire tabasser. Ce n’est plus du masochisme, c’est véritablement l’annonce d’une disparition qui se veut consentante. » (André Bercoff, après le témoignage dans Le Figaro de l’étudiant agressé dans un bus de nuit, avril 2009)

« Deux mille ans de culpabilité chrétienne relayée par les droits de l’homme se sont réinvestis, au nom de la défense des individus, dans la mise en accusation et la disqualification radicale de la France. Et l’école publique s’est engouffrée dans la brèche avec d’autant plus d’ardeur qu’à la faveur du multiculturalisme elle a trouvé dans cette repentance et ce masochisme national une nouvelle mission. » (Pierre Nora, historien, à propos des lois mémorielles, 2008)

« Lorsqu’un travailleur immigré supplémentaire arrive, il faudra finalement, pour réaliser les infrastructures nécessaires (logement, hôpitaux, écoles, infrastructures de toutes sortes, installations industrielles, etc.) une épargne supplémentaire égale à quatre fois le salaire annuel de ce travailleur. Si ce travailleur arrive avec sa femme et trois enfants, l’épargne nécessaire sera égale à vingt fois son salaire annuel, ce qui manifestement représente une charge très difficile à supporter. » (Maurice Allais, prix Nobel d’Economie 1988, Le Figaro, 5 décembre 1990)

« Par tous les moyens il faut niquer leurs mères. Gouer (Français) c’est toi qui perds, flippe pour ta femme, tes enfants, pour ta race. On s’est installé ici, c’est vous qu’on va mettre dehors » (Extrait de « Meurtre légal» du groupe de rap Smala)

« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire » (Houari Boumédiène, président algérien, 1974)

« Il faut traverser le périphérique, aller chez les indigènes, là-bas, les descendants de Vercingétorix… Il faut casser les portes, et si elles ne veulent pas s’ouvrir, il faut y aller aux forceps. Partout où la diversité n’existe pas, ça doit être comme une invasion de criquets… Partout, de manière à ce qu’on ne puisse plus revenir en arrière. » (Azouz Begag, ministre délégué à la promotion de l’égalité des chances, décembre 2005)

« On ne dira jamais assez à quel point la maghrébisation, l’africanisation, la tiers-mondisation de la France ont fait baisser vertigineusement le niveau de civisme et de civilité de la population française. À quel point ce recul du niveau de conscience démocratique fut voulu par le patronat et le pouvoir : des voyous et des abrutis plutôt que des ouvriers conscients de leurs droits… et de leurs devoirs. » (Alain Soral, sociologue – Jusqu’où va-t-on descendre?, 2002)

« Défiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher loin dans leurs livres des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d’aimer ses voisins… » (Jean-Jacques Rousseau – L’Émile)

« La France deviendra dans moins de 20 ans la colonie de ses anciennes colonies. » (Vladimir Poutine, 1995)

« Les mosquées sont nos casernes, les coupoles nos casques, les minarets nos baïonnettes et les croyants nos soldats. » (Erdogan en 1998 – 1er ministre turc depuis 2003)

« Le multiculturalisme ne peut être qu’un état instable de transition entre deux cultures concurrentes.« (Jérôme Rivière, député UMP, 2005. Extrait de “Le multiculturalisme des imbéciles”)

« Droit du sol : théorie selon laquelle tout cheval né dans une étable devient automatiquement une vache. » (Alain Sanders, journaliste)

« Il ressort que chaque immigré qui franchit la frontière (250 000 par an) coûte 100 000 euros par an à la collectivité nationale, soit vingt fois plus que les Corses. « (Yves-Marie Laulan, économiste, président de l’Institut de géopolitique des populations, novembre 2005)

« Poitiers brûle et cette fois-ci, pas de Charles Martel On vous élimine, puisque que c’est trop tard La France pète. J’espère que t’as capté le concept » (Salif, rappeur)

« Si le gouvernement entend rester fidèle à tous les principes humanitaires et faire tout spécialement honneur aux traditions d’hospitalité, il ne saurait tolérer que les étrangers abusent de l’asile qui leur est offert en intervenant dans les conflits politiques et sociaux. » (Roger Salengro, ministre de l’Intérieur du Front populaire, 2 octobre 1936)

« Oui c’est délicat, quand on est journaliste et blanc, d’aller en banlieue […] C’est plus facile pour un journaliste français de travailler à Islamabad qu’à Sarcelles malheureusement. » (Yassine Belattar, France Ô, 21 octobre 2008)

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

28 juin 2009 à 12 h 34 min

Publié dans Devoir de mémoire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :