Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Archive for août 2010

Le technocrate Alain Minc perd les pédales

leave a comment »

Le 25 août, sur France Inter (que de mauvais esprits surnomment Rance Inter), dans l’émission « L’été en pente douce », Alain Minc lançait une provocation d’une rare bêtise puisqu’il déniait tout simplement au pape Benoît XVI le droit de s’exprimer sur l’affaire des Roms, au prétexte qu’il est d’origine allemande.

Il déclarait en effet « Pas lui, pas un pape allemand » et précisait aussitôt sa misérable pensée  en décrétant le pape « insensible à l’histoire dont il est comme tous les Allemands un héritier ».

Bêtise ? Besoin d’une provocation pour relancer sa carrière ? En tout cas bel exemple de condamnation collective dans la bouche de l’un des conseillers plus ou moins occultes du président de la République.

Chantre du capitalisme débridé et, notamment, impliqué dans la privatisation de la régie publicitaire de France Télévision, dans l’ouverture au privé des jeux en ligne et quelques autres opérations philanthropiques du même tonneau, Alain Minc est un digne représentant de la droite foie gras, pendant de la gauche caviar. Pour rester dans le culinaire, disons qu’il appartient à cette petite coterie médiatico-people qui s’obstine à vouloir nous expliquer la vraie vie entre deux rots au Champagne et quelques pets au homard.

Ces technocrate sûr de lui et dominateur se garde bien en revanche d’appliquer pareille condamnation collective d’un peuple aux Russes, par exemple, pourtant héritiers de l’idéologie la plus criminelle de l’histoire. Ses déclarations xénophobes et non racistes comme l’ont écrit nombre de journalistes qui gagneraient à ouvrir un dictionnaire, sont non seulement insupportables mais on se demande ce qui permet à l’illustre Monsieur Minc l’outrecuidance d’intimer à un pape de se taire.

S’en prendre aux origines d’un pape est aussi nouveau qu’affligeant et on se demande bien quelle serait la réaction de cet Alain Minc si certains remettaient ses propos en cause à raison de ses propres origines.

Written by Arnaud de Brienne

30 août 2010 at 15 h 11 min