Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Archive for avril 2011

Mc Donald « C’est tout ce que j’aime »… Esprit d’équipe et camaraderie

leave a comment »

http://www.liveleak.com/e/ec0_1303444048

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

23 avril 2011 at 9 h 21 min

Publié dans Divers, mondialisation

« Piss Christ » n’est plus

leave a comment »

Ce n’était évidemment pas de l’art moderne, ni même de l’art dégénéré, tout au plus une réalisation pipi-caca (stade freudien : 3 à 4 ans). Quelques courageux jeunes gens, intégristes selon nos chers médias, c’est-à-dire, si les mots ont un sens, intègres et/ou œuvrant avec intégrité, ont mis fin au scandale de l’exposition de « l’œuvre » de « l’artiste » Andres Serrano à Avignon dans le cadre de l’exposition intitulée « Je crois aux miracles ». Il y en aura donc au moins eu un à Avignon.

« L’artiste » en question s’était déjà singularisé par son « œuvre » La Morgue, série de photos représentant des cadavres en plus ou moins bon état. L’esthète commentait ainsi sa réalisation : « Les cadavres ici photographiés ne représentent pas pour moi la mort mais bien au contraire. Ils sont pour moi très présents – presque comme vivant. Il se dégage à mon avis une très forte présence humaine de cette série. La chair se ressent. ». Il s’était aussi distingué, si l’on peut dire, par son approche du Sida, des sans-abris et des marginaux. Bref un conformisme épais sous couvert d’anticonformisme. Comment faire parler de soi quand on ne cumule ni le talent, ni la somme écrasante de travail que suppose toute pratique artistique.

L’évêque d’Avignon, Mgr Jean-Pierre Cattenoz avait demandé, sans succès, le retrait de « Piss Christ », cette photo scandaleuse représentant un crucifix plongé dans l’urine et le sang, mais sans grand succès. L’action a succédé aux parlottes et c’est donc aujourd’hui chose faite : la provocation blasphématoire n’aura donc pas perduré durant la Semaine Sainte.

Mais Andres Serrano n’en restera sans doute pas là et pour satisfaire les pleureuses qui geignent sur l’obscurantisme et  l’intolérance, nous lui conseillons de réaliser au plus vite de nouvelles œuvres. Parmi les pistes que nous pouvons lui proposer, pourquoi pas un « Caca-Mahomet » ou un « Vomi-Grand Rabbin » ? Ambiance garantie et surtout, cela nous permettra de juger du niveau de tolérance de nos élites.

Written by Arnaud de Brienne

18 avril 2011 at 6 h 28 min

Publié dans Nuisibles

Les lauréats 2011 des « Bobards d’Or »

leave a comment »

La cérémonie des Bobards d’Or a eu lieu le mardi 5 avril. La fondation Polémia a remis le prix de la désinformation aux journalistes ayant été les plus habiles à mentir à l’opinion. Une affluence record (plus de 250 personnes), une ambiance survoltée, le public a élu :

Télévision :

Céline Bittner (LCP) pour « à chaque crise les frontières se ferment davantage à l’immigration » ; alors que l’immigration régulière est passée de 50 000 dans les années 1970 à 200 000 (record annuel) en 2010.

Presse écrite :

Le Figaro, pour sa « une » avec neuf bébés européens pour saluer la fécondité en France et un article minorant les naissances d’origine étrangère extra européennes ; alors que celles-ci s’élevaient déjà à plus de 150 000 en 1999, selon les chiffres du dernier recensement.

Radio :

Claude Askolovitch (Europe 1) pour « les gays se marient partout dans le monde » ; alors que le mariage gay n’existe ni en Asie, ni en Afrique, ni en Océanie, ni dans les pays musulmans, ni en Israël, ni dans la majorité des pays d’Europe ; et qu’il n’existe aux Etats-Unis que dans quelques rares États et qu’il a été interdit par référendum en Floride, en Arizona et en Californie (le jour même de l’élection de Barack Obama).

Strass et paillettes :

Les amis de Roman Polanski pour un ensemble de déclarations excusant et justifiant le viol d’une fillette de 13 ans et dénigrant la victime.

Un Bobard d’Or à été remis à l’ensemble du système médiatique pour l’affaire de l’ « ophtalmo raciste » : toute la presse s’est mis le doigt dans l’œil en accusant un innocent sans prendre la peine de s’assurer de la réalité des faits.

Et un Cafard d’Or a été attribué à Chloé Leprince (Rue 89) qui a donné en pâture le nom et l’adresse de l’  « ophtalmo raciste » sans prendre la peine de lui téléphoner pour entendre son point de vue sur les faits dont il était accusé.

Devant un tel succès, nous ne pouvons faire autrement que de vous donner rendez-vous en 2012 pour la 3ème édition des Bobards d’Or !

Source : Les Bobards d’Or

Written by Arnaud de Brienne

18 avril 2011 at 5 h 00 min

Prix Lyssenko 2011

leave a comment »

Henry de Lesquen,

président
du Club de l’Horloge,

vous prie de lui faire l’honneur de participer à la réunion

qui aura lieu pour le

PRIX LYSSENKO 2011
remis à

Monsieur Philippe Meirieu,

pédagogue,
pour sa contribution majeure à la ruine de l’enseignement,
le samedi 30 avril 2011,
à 15 heures,

  en l’Espace Léopold Bellan,
64 rue du Rocher, Paris VIIIe

(métro Saint-Lazare, Europe, Saint-Augustin ou Villiers ;
parc de stationnement “Bergson”, sous la place Henri Bergson, entrée par la rue de Laborde
).

La conférence sera suivie d’un apéritif garni.

Le bulletin d’inscription est joint au présent message.


Le prix Lyssenko

Le prix Lyssenko, créé par le Club de l’Horloge en 1990, est attribué chaque année à un auteur ou une personnalité qui a, par ses écrits ou par ses actes, apporté une contribution exemplaire à la désinformation en matière scientifique ou historique, avec des méthodes et arguments idéologiques.
Les lauréats sont choisis par un jury scientifique formé de spécialistes des diverses disciplines – mathématiques, physique, chimie, géologie, géographie, météorologie, biologie, démographie, économie, linguistique, ethnographie, sociologie, politologie, psychologie, psychiatrie, criminologie, histoire… La composition du jury reste secrète, de manière à protéger la liberté de jugement de ses membres.

« Lauréats » précédents

Jean Jouzel, climatologue, membre du G.I.E.C., et Nicolas Hulot, animateur de télévision, militant écologiste, pour leur contribution au débat sur le réchauffement climatique (2010) ;
Eric Besson
, ministre, et Gérard Noiriel, historien, pour leur contribution au débat sur l’identité nationale (2009) ;
Bernard Maris
, économiste altermondialiste, disciple de Marx, Freud et Keynes, pour son analyse du capitalisme et de la crise économique (2008) ;
Alain de Libera, médiéviste, historien de la philosophie, pour avoir mis en lumière les racines musulmanes de l’Europe chrétienne (2007) ;
Catherine Wihtol de Wenden
, politologue, directrice de recherches au CNRS , et Yvan Gastaut, historien, maître de conférences à l’université de Nice, pour pour leurs analyses des bienfaits de l’immigration et de la mixité sociale (2006) ;
Olivier Le Cour Grandmaison
, historien, auteur de Coloniser. Exterminer – Sur la guerre et l’Etat colonial, pour sa contribution à l’histoire de la colonisation française (2005) ;
Didier Billion, géographe, historien et politologue, pour son analyse des rapports entre la Turquie et l’Europe (2004) ;
Elisabeth Roudinesco, psychanalyste, disciple de Freud et Lacan, pour sa défense et illustration de la psychanalyse (2003) ;
Daniel Cohn-Bendit
et Olivier Duhamel, députés européens, et Thierry Vissol, économiste, pour leur contribution exemplaire à la campagne en faveur de l’euro (2002) ;
Gilles Kepel et Bruno Etienne,
orientalistes, pour leur analyse du déclin de l’islamisme (2001) ;
Martin Bernal
, auteur de Black Athena – Les origines afro-asiatiques de la civilisation classique, pour son analyse des origines de la civilisation occidentale (2000) ;
Michèle Tribalat
, démographe, pour son analyse du coût de l’immigration (1999) ;
Pierre Bourdieu
, sociologue, pour l’ensemble de son œuvre (1998) ;
Pascal Perrineau
, politologue, pour son analyse de la vie politique française (1997) ;
André Langaney
, généticien, professeur au Muséum d’histoire naturelle, pour sa contribution à l’étude des races humaines (1996) ;
Jean-Pierre Chrétien
, historien professionnel et ethnologue amateur, pour son analyse des ethnies africaines, décrites comme un fantasme de la colonisation (1995) ;
John Kenneth Galbraith
, économiste, pour sa défense du salaire minimum et des politiques socialistes de lutte contre le chômage (1994) ;
Carlo Ginzburg
, historien, et Jean-Paul Demoule, archéologue, adversaires de Georges Dumézil (1898-1986), pour leur contribution aux études indo-européennes (1993) ;
Robert Badinter
, ancien ministre de la justice, « fils spirituel » du criminologue Marc Ancel (1902-1990), pour sa contribution théorique et pratique à la lutte contre le crime (1992) ;
Hervé Le Bras
, démographe, pour ses analyses de l’immigration étrangère et de la natalité française (1991) ;
Albert Jacquard
, généticien, pour l’ensemble de son œuvre, et Jean-Noël Jeanneney, historien, pour son action comme président de la mission du Bicentenaire (1990).

Les documents relatifs à chacun des « lauréats » peuvent être demandés au Club de l’Horloge. Voir aussi http://www.clubdelhorloge.fr/lyssenko.php

Maître de la biologie soviétique sous Staline et Khrouchtchev, Lyssenko combattit la génétique, en montrant que ses enseignements étaient contraires au marxisme. Selon son analyse, la science progressiste appelle à la transformation de la société et s’oppose à la science réactionnaire – bourgeoise, fasciste, nazie -, qui justifie le conservatisme et l’inégalité. Ceux qui s’attaquent aux théories jugées par eux réactionnaires et dénoncent les auteurs qui soutiennent celles-ci dans les divers domaines de la science sont fidèles à l’inspiration de Lyssenko, à défaut de s’attacher à la lettre de sa pensée.

N.B. : communiquez S.V.P. ce message à vos amis et relations ;
vous contribuerez à la nécessaire réinformation de la société française.

Le bulletin-réponse ci-joint est à transmettre au Club de l’Horloge, 4 rue de Stockholm, 75008 Paris.

Written by Arnaud de Brienne

16 avril 2011 at 19 h 45 min

Publié dans Désinformation

Prise de conscience : mieux vaut tard que jamais

leave a comment »

Written by Arnaud de Brienne

14 avril 2011 at 11 h 44 min

Recherche salarié (ou ex-salarié) Google France

leave a comment »

Pour étayer un travail sur la liberté d’expression, les filtrages internet et la censure, je souhaiterais entrer en contact avec un salarié ou ex-salarié Google France.

Les échanges pourront se faire par internet ou tout autre moyen. Une absolue confidentialité est assurée. Écrire à l’adresse mentionnée dans la colonne de droite.

Written by Arnaud de Brienne

14 avril 2011 at 6 h 00 min

Publié dans Divers

Après Fukushima, réécouter le talentueux groupe Kraftwerk

leave a comment »

Kraftwerk en concert à Minnesota, en 2008

Written by Arnaud de Brienne

11 avril 2011 at 7 h 18 min

Publié dans Divers, Résistances