Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Tonton Royal nous parle de sa nièce Ségolène

leave a comment »

Le général de brigade Pierre Royal n’a pas sa langue dans la poche et quand il évoque sa nièce, Ségolène Royal, c’est vrai qu’il ne contribue pas à nous la rendre vraiment sympathique. Dans son bulletin de promotion du mois de mai dernier, voici ce qu’il écrivait sur l’ex du Président anormalement normal.

« Ségolène Royal est ma nièce, fille de mon frère aîné Jacques, qui a terminé sa carrière militaire avec le grade de lieutenant-colonel dans l’artillerie de Marine. Si je ne partage en aucune façon ses options politiques, l’esprit démocratique me contraint à les supporter. Par contre, je ne puis admettre que, pour construire sa carrière politique, elle ait sali de façon outrageante la mémoire de son père. Lors de la sortie de son livre Le printemps des grands-parents, titre très cocasse quand on saura qu’elle a été particulièrement odieuse avec mes parents (ses grands-parents), elle a accouché d’un certain nombre d’interviews d’où il ressortait qu’elle avait eu une enfance très dure du fait de son père, militaire rigide et borné qui la brimait. »

« Par contre, au moment de la guerre du Golfe, elle déclara au journal La Nouvelle République du Centre, avoir apporté son soutien aux soldats français, évoquant avec émotion le souvenir du départ de son père pour l’Algérie et sa mort au combat. En réalité, mon frère est mort d’un cancer, en 1981 ! En conséquence, je n’ai plus aucune relation avec cette jeune femme, résolument mythomane et j’ai honte de voir le nom de ma famille ainsi galvaudé par une personne qui est en train de mettre à sac sa région sur le compte de ses administrés et ce, sans payer l’ISF, malgré son patrimoine bien garni. »

« Louis Mexandeau, ancien ministre socialiste, ainsi que nombre de ses anciens collègues disent d’elle : Ségolène Royal, c’est une inculture de taille encyclopédique, une sorte de trou noir de la science, une ignorance crasse, qui avoue même aujourd’hui en petit comité qu’elle est bien heureuse de ne pas avoir à gérer la crise actuelle ; mais surtout satisfaite d’engranger ce que le P.S. lui verse à titre d’indemnités personnelles pour l’ensemble de ses déplacements et pas au nom de l’internationale socialiste dans le monde. »

Ben… zut alors, moi qui pensais que ces gens-là étaient désintéressés et se sacrifiaient pour l’intérêt public…

P.S (sic) : ces informations sont tirées de Lectures Françaises, revue mensuelle de la politique française (DPF VAD, BP 1, 86190 Chiré-en-Montreuil)

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

12 octobre 2012 à 5 h 43 min

Publié dans Grandes âmes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :