Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Les méfaits du lobby militaro-industriel américain

leave a comment »

Chronique de Patrick Parment :

La guerre économique fait rage plus que jamais. Et c’est, une fois encore l’Europe qui en fait les frais. Deux exemples récents nous en apportent la confirmation.

L’achat de 37 avions de combat américains F-35 par les Pays-Bas. Ce pays n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai. Il y a deux décennies déjà, un contrat passé avec l’avionneur américain Lockheed avait fait scandale. Le prince consort, Claus, avait été mêlé à cette affaire de pot-de-vin. Rebelote aujourd’hui donc. On se demande bien ce que peut faire un pays comme la Hollande avec des avions de combat si ce n’est l’épandage des tulipes !

L’autre événement tout récent, c’est le choix par les Allemands du lanceur américain Falcon 9 pour lancer trois satellites gouvernementaux. Au détriment de la très fiable fusée européenne Ariane. On est en droit de se poser des questions sur le fil à la patte qui relie Angela Merkel aux lobbies américains. Une fois de plus, démonstration est faite que l’Europe n’est qu’un leurre. Depuis le plan Marshall, les Américains ne cessent de vouloir mettre les États européens au pas. C’est-à-dire détruire nos industries et imposer leur camelote.

Le document que nous produisons ici – cliquez là –  (1) (document à lire absolument et à faire largement circuler. J’ai pris connaissance du sujet et de certains documents depuis près d’un an et ne peux que m’étonner du silence des organisations syndicales majoritaires chez PSA et de la plupart des médias. L’acharnement médiatique de l’époque à l’encontre de la famille Peugeot n’aura servi que de commode paravent pour occulter l’essentiel. NDLR) est sans ambiguïté. Le lobby militaro-industriel américain a tout fait pour mettre le constructeur automobile français PSA en difficulté. C’est aujourd’hui le tour de Renault. Bien sûr, ce n’est pas le seul domaine où ce lobby intervient. Preuve que le libéralisme dans sa version anglo-saxonne n’est qu’un leurre destiné à ne servir que le dieu dollar et donc la finance anonyme et vagabonde.

Quand, les Européens et leurs politiques, sans oublier les guignols de Bruxelles, comprendront-ils que l’ennemi est à l’Ouest, pas à l’Est ?

(1) document issu de la lettre confidentielle Faits & Documents, BP 254-09 75424 Paris Cedex 09

P.S : Article intéressant mais je reviendrai sur le sujet en temps voulu  et sur le support approprié car il est toujours très intéressant d’observer les opérations de diversion déployées pour dissimuler l’essentiel. Tel le chien dans la fable de La Fontaine, à bien y regarder on distingue toujours la trace du collier enfouie dans les poils. Le lynchage médiatique subi par la famille Peugeot prend toute sa signification à la lecture du document en lien ci-dessus. AdB

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

25 septembre 2013 à 9 h 13 min

Publié dans économie, mondialisation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :