Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Qui s’inquiète du nombre de suicides dans la gendarmerie ?

Ça gronde et ça bouge dans la gendarmerie même si la situation semble ne pas intéresser les grands médias. Malheureusement, le ras-le-bol généralisé des gendarmes se manifeste essentiellement par une vague de suicides qui semble susciter beaucoup moins d’intérêt de la part des journalistes que n’en soulevait celle qui frappa France Telecom.

Il suffit de parcourir régulièrement la bulletin de l’Association Gendarmes et Citoyens pour comprendre le climat régnant aujourd’hui dans la gendarmerie. Ajouté au malaise profond de la police nationale, il faut reconnaître que les forces de l’ordre en général sont à la limite d’abdiquer face à une hiérarchie, véritable interface entre les politiques et la réalité du terrain, soucieuse de respecter les grands dogmes contemporains et de ne surtout faire aucune vague. Combien de temps ces faux-semblants tiendront-ils encore ? Plus très longtemps selon les spécialistes.

Le dernier bulletin de l’Association Gendarmes et Citoyens

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

31 janvier 2014 à 7 h 47 min

Publié dans Douce France..., presse

%d blogueurs aiment cette page :