Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Il faut décorer le légionnaire de la gare du Nord

Gare du Nord à Paris, alors qu’il rentrait paisiblement chez lui accompagné d’une jeune femme, dans la nuit du 3 mai, un légionnaire âgé de 28 ans a subi l’agression d’un toxicomane qui tentait de lui vendre de la drogue. Devant le refus ferme du légionnaire, le dealer armé d’un couteau se fit de plus en plus menaçant puis tenta de le poignarder.

En se défendant le légionnaire retourna le couteau contre son agresseur le blessant à la cuisse et au bras. La racaille toxico est décédée lors de son transfert à l’hôpital.

Le fait que le militaire ait agi en état de stricte légitime défense n’a pas empêché pour autant sa mise en garde à vue. C’est donc un homme debout qui se voit aujourd’hui soumis aux tracasseries administratives et judiciaires alors qu’il conviendrait évidemment de le décorer pour son courage et son comportement exemplaire. Il y a moins d’une semaine, la presse déplorait, à juste titre, la couardise des passagers d’une rame du métro de Lille n’ayant pas bougé d’un pouce alors qu’une jeune fille subissait, sous leurs yeux lâchement baissés, l’agression sexuelle d’une racaille alcoolisée et aujourd’hui on met en garde à vue une citoyen qui se défend courageusement. Comprenne qui pourra… Si nos gouvernants étaient un tant soit peu vertébrés, ils féliciteraient publiquement le légionnaire avant de lui attribuer une décoration valorisante en récompense de sa bravoure.

 

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

4 mai 2014 à 18 h 15 min

%d blogueurs aiment cette page :