Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Se mobiliser contre l’eutha-nazi

Chers amis,

Vous le savez, dans quelques jours, l’Assemblée nationale va commencer à discuter du projet de loi sur l’euthanasie. Plus exactement sur la sédation profonde, mais c’est un nouveau pas dans la direction de la dépénalisation de l’euthanasie. Et on sait, depuis plusieurs décennies, ce que valent les « dépénalisations » dans des « circonstances exceptionnelles ».

Dans la pratique, nous pouvons être assurés que, d’ici quelques années, si nous ne battons pas aujourd’hui, vieillards, malades et handicapés seront assassinés dans l’indifférence générale. Et cela peut aller très vite, comme en témoigne l’exemple belge.

Le pire, c’est que ces dispositions mortifères s’avancent dans une ambiance de pseudo consensus… qui serait instantanément rompu si tous les citoyens savaient de quoi il retourne.

Plus grave encore: les parlementaires, qui vont bientôt devoir trancher ces difficiles questions, ignorent tout du sujet, dans leur grande majorité.

Nos amis de l’Institut Renaissance, centre d’action parlementaire au service des convictions de droite, ont préparé un certain nombre de notes pour les éclairer. Certaines ont déjà été envoyées par courriel. D’autres le seront dans les prochains jours.

Mais ils ont également préparé une longue note historique sur l’euthanasie qui mériterait d’être imprimée pour être plus facilement lue.

Pour cela, l’Institut Renaissance a besoin de 5000 euros.

Je sais que, sur ce sujet du combat pour la vie, les lecteurs du Salon beige sont tous unis et combattifs.

Alors aidez-nous à réunir ces 5000 euros
(Cliquez ici pour accèder à notre page de don)

Nous ne pouvons pas laisser passer cette nouvelle agression contre la dignité de la vie humaine sans réagir!

Cordialement
Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon beige

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

24 février 2015 à 8 h 34 min

Publié dans Résistances

%d blogueurs aiment cette page :