Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Archive for juillet 2015

La Marche des lemmings

La marche des lemuriens

Cliquer sur l’image

Comme chaque année, à l’occasion de l’été, Boulevard Voltaire offre des extraits de livres. Cette semaine, La Marche des lemmings, de Serge Federbusch.

Hollande, l’incompris

Au moment où se produisirent les massacres qui nous préoccupent, le septième président que les électeurs ont donné à la France végétait dans un cul-de-basse-fosse politique. Il avait touché un plancher historique de popularité. Honni à l’extrême droite et à droite, méprisé par les centristes, vilipendé par les gauchistes, il voyait même le cœur de son électorat socialiste se détacher de lui.

Les raisons de ce désamour profond sont bien connues de tous ceux qui s’intéressent à la politique. […] Pour résumer la situation, on peut dire qu’Hollande est l’illustration parfaite du fameux théorème de Lincoln selon lequel on peut mentir tout le temps à une personne et une fois à tout le monde mais pas tout le temps à tout le monde. Hollande a un recours systématique au double langage qui va bien plus loin que la rouerie ordinaire du politicien. La duplicité est chez lui comme un code génétique. Il prend un plaisir évident à dresser ses adversaires et concurrents les uns contre les autres et à égarer l’opinion. Les moments les plus jouissifs, ce sont les conférences de presse où il nourrit les poissons-journalistes qui tournent dans un bocal.

Le premier exercice de ce type qui suivit les attentats, début février 2015, fut un sommet du genre : pas une question ou presque sur le déficit budgétaire qui continue de se creuser ou sur le chômage qui poursuit sa hausse sans fléchir ; pas une relance si la réponse présidentielle était vaseuse. Tous ces sujets désagréables furent occultés par les roulements de mécanique sur la situation post-Charlie Hebdo.

Les baisses d’impôt ou de dépenses publiques qui ne sont en réalité que des hausses ralenties, l’inversion de la courbe du chômage renvoyée à un horizon toujours fuyant et à des emplois subventionnés, la croissance continue des déficits et de la dette, la soumission à Berlin avec comme seule tactique un jeu dangereux sur le risque d’explosion de l’euro pour obliger les Allemands à garantir nos dettes : les problèmes les plus prégnants de la France furent largement occultés durant cette conférence.

Contrairement aux précédentes rencontres, les thèmes abordés et leur ordre furent du reste strictement définis par l’Élysée sans que la presse ne proteste. Le traumatisme de la rue Nicolas-Appert justifiait bien cette autocensure. Merci Charlie !

Des insuffisances et roueries de François Hollande, les Français ont pourtant, depuis plus d’un an, une claire conscience. Même si certains éléments techniques leur échappent, ils ressentent par les acouphènes du bon sens que le bonimenteur présidentiel se moque d’eux. […]

C’est donc un président aux abois médiatiques qui va troquer début 2015 son scooter pour une planche de surf et tenter de glisser sur le sang des massacres, plus exactement sur celui commis rue Nicolas-Appert et boulevard Richard-Lenoir, car Hollande fut nettement moins présent sur le lieu du carnage du supermarché casher.

Serge Federbusch

Boulevard Voltaire

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

29 juillet 2015 at 21 h 10 min

Publié dans Livres

Un 14 juillet pas vu à la télé : le régime aux abois…

Written by Arnaud de Brienne

28 juillet 2015 at 7 h 53 min

Le jour de libération fiscale est arrivé !

Jour-de-libération-fiscale-2015-Contribuables-Associés-1024x576

Aujourd’hui est la date symbolique à partir de laquelle les contribuables cessent de travailler pour financer la sphère publique et commencent à travailler pour leur famille et pour eux-mêmes.

Enfin libres ! Aujourd’hui lundi 27 juillet, les contribuables travaillent enfin pour leur famille et pour eux-mêmes.

Calculé à partir du ratio entre les dépenses publiques (État, collectivités territoriales et Assurance maladie) et le Produit intérieur brut (PIB), de 56,9 % cette année, lequel est ensuite rapporté au calendrier de l’année, cet indicateur permet de savoir que les Français ont travaillé 207,6 jours pour la sphère publique (tableau ci-dessous).

Basé sur les données de l’OCDE, le Jour de libération fiscale permet de comparer la situation de la France avec celles des autres pays membres : nous récoltons une triste distinction, la médaille de bronze de la dépense publique derrière la Finlande et le Danemark, respectivement libérés le 5 août et le 29 juillet.

Ainsi, la France est libérée un mois plus tard que la moyenne de la Zone euro, et près de deux mois après la moyenne de l’OCDE !

Plus grave encore : depuis 1999 que nous le calculons, le Jour de libération fiscale a considérablement reculé : en 2001, les contribuables étaient libérés le 10 juillet !

Le Jour de libération fiscale est aussi un moyen de rappeler un principe fondamental de Contribuables Associés : trop de dépenses publiques, c’est trop d’impôts ! C’est parce que le niveau des dépenses publiques est excessif que les contribuables sont contraints de travailler plus de la moitié de l’année pour la sphère publique.

Cela étant dit, quelle meilleure façon pour les Français de prendre la route des vacances en sachant que les cinq mois qu’il reste en 2015 seront consacrés à récolter enfin le fruit de leur travail ?

Jour de libération fiscale 2015

Contribuables associés

Written by Arnaud de Brienne

27 juillet 2015 at 9 h 10 min

Publié dans Fiscalisme

L’invité mystère du roi d’Arabie Saoudite…

Roi_Arabie-saoudite

Written by Arnaud de Brienne

27 juillet 2015 at 8 h 10 min

Publié dans Humour

Un économiste balance tout sur l’Union Européenne

Written by Arnaud de Brienne

17 juillet 2015 at 18 h 34 min

17 commissariats attaqués en seulement 15 jours

 Bien sûr cela s’ajoute aux tentatives d’attentats, meurtres, violences en tous genres, à l’explosion de la délinquance, des vols, des viols, des cambriolages et autres « incivilités ».

Il faudrait peut-être bien que nos concitoyens songent rapidement à prendre leur destin en main…

Kremlin-Bicêtre (94) : Le commissariat visé par des tirs au plomb (5 juillet 2015)
Source

Les Ulis (91) : le commissariat caillassé par une quinzaine de personnes. Cette attaque n’a entraîné ni blessé, ni interpellation (nuit du 5 au 6 juillet 2015)
Source

Vaulx-en-Velin (69) : deux jeunes attaquent le commissariat à coups de tirs de mortier d’artifice (7 juillet 2015)
Source

Valence (26) : des jeunes ont tenté d’incendier le poste de police du quartier (nuit du 8 au 9 juillet 2015)
Source

Fontenay-le-Fleury (78) : tir de mortier contre le commissariat de police (nuit du 9 au 10 juillet 2015)
Source

Dinan (22) : Une bande de jeunes prend d’assaut la gendarmerie (nuit du 10 au 11 juillet 2015)
Source

Vaulx-en-Velin (69) :  le commissariat a fait l’objet de tirs de projectiles dont une grenade à plâtre (nuit du 12 au 13 juillet 2015)
Source et Source

Noisiel (77) : le commissariat a subi trois attaques par des tirs de mortiers et de divers projectiles (nuit du 13 au 14 juillet 2015)
Source

Trappes (78) : le commissariat a été visé à deux reprises par des tirs de mortiers (nuit du 13 au 14 et du 14 au 15 juillet 2015)
Source

Les Ulis (91) : le commissariat attaqué par une quarantaine de caillasseurs, jets de cocktails Molotov, de mortiers et de pierres (nuit du 13 au 14 juillet 2015). « On en est à trois attaques de ce commissariat en moins de quinze jours »
Source

Neuilly-Plaisance (93) : les locaux de la police municipale y ont été « assiégés par une centaine d’individus » (nuit du 13 au 14 juillet 2015)
Source

Saint-Denis (93) : le bâtiment du peloton autoroutier de la CRS7 a été la cible de jets nourris de mortiers. Un véritable guets-apens avait été monté pour accueillir la police. Sur le toit des immeubles de la cité Joliot-Curie qui jouxte les locaux de la CRS7, des jeunes projetaient des barres de fer sur les patrouilles. (nuit du 13 au 14 juillet 2015)
Source

Garges (95) : le commissariat assiégé et visé par des tirs de mortiers (nuit du 13 au 14 juillet 2015)
Source et Source

Fosses (95) : plusieurs cocktails Molotov ont été lancés sur les bâtiments de la gendarmerie (nuit du 13 au 14 juillet 2015)
Source

Sarcelles (95) : des tirs de mortiers sur le parking du commissariat (14 juillet 2015)
Source

Montigny-lès-Cormeilles (95) : le poste de police visé par deux jets de cocktails Molotov (nuit du 14 au 15 juillet 2015)
Source

Meylan (38) : les locaux de la Police municipale incendiés (nuit du 14 au 15 juillet 2015)
Source

Conflans-Sainte-Honorine (78) : le commissariat visé par un tir de fusée de feu d’artifice (nuit du 14 au 15 juillet 2015)
Source

Marseille (13) : le commissariat du 3e visé par deux cocktails molotov (nuit du 15 au 16 juillet 2015)

Written by Arnaud de Brienne

16 juillet 2015 at 20 h 36 min

Publié dans Douce France...

Huées sur les Champs-Élysées

Written by Arnaud de Brienne

15 juillet 2015 at 19 h 23 min

Publié dans Nuisibles, politique