Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

La tarte à la crème de « la moitié des Français ne paie pas d’impôts »

tarte-à-la-cremeCe n’est vrai que pour l’impôt sur le revenu et non pour la TVA, de loin la première recette fiscale de l’État et acquittée par l’ensemble des contribuables.

Éric Verhaeghe a publié mercredi un article sur son blog personnel qui devrait intéresser les contribuables : « Le contribuable, ce citoyen de seconde zone ».

Si la thèse générale de son article est pertinente, l’essayiste perd en véridicité ce qu’il gagne en rhétorique en reprenant à son compte la propagande de Bercy selon laquelle « la moitié des Français ne paie pas d’impôts ».

Cette véritable tarte à la crème, étalée à longueurs d’éditoriaux dociles dans une presse complaisante, est on ne peut plus fausse.

Pourquoi ? Parce que cela n’est vrai que de l’impôt sur le revenu, mais pas des autres prélèvements obligatoires :

  • La TVA, de loin la première recette fiscale de l’État, est payée par tous les consommateurs
  • La taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP) est supportée par tous les conducteurs
  • La CSG, la CRDS et les autres cotisations sociales (patronales comme salariales, puisque toutes font partie du salaire complet d’un salarié que doit payer son employeur) sont acquittées par tous les salariés

L’impôt sur le revenu est l’arbre qui cache la forêt.

La distinction opère moins entre assujetti à l’impôt sur le revenu et allocataire qu’entre bénéficiaire net et contributeur net des politiques de redistribution. Il y a certes une forte corrélation entre les deux, mais il est important d’être précis sur les termes en ces temps de confusion générale.

Ras-le-bol fiscal

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

12 novembre 2015 à 21 h 59 min

%d blogueurs aiment cette page :