Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

François Hollande demande pardon

Vous trouverez, ci-dessous, une lettre rédigée par François Hollande :

« Française, Français,

Au nom de l’ensemble de la classe politique à laquelle j’appartiens depuis presque un demi-siècle, je vous demande pardon du fond du cœur.

Ma demande de pardon s’adresse tout d’abord aux victimes de l’épouvantable tuerie du 13 novembre dernier, ainsi qu’à toutes leurs familles et à tous leurs proches.

Elle s’adresse également à vous tous, Française et Français, pour l’œuvre de destruction que nous avons menée de façon méthodique, et qui ne pouvait qu’aboutir au désastre général que connaît aujourd’hui notre nation :

– Nous avons méthodiquement démoli les piliers fondateurs de notre pays : la famille, l’enseignement, la culture, la morale.

– Nous avons déstructuré les fonctions régaliennes que nous devions exercer : sécurité intérieure, sécurité extérieure, justice, affaires étrangères ;

– Nous avons détruit une économie florissante, dont l’état de délabrement actuel se manifeste par des niveaux insupportables de chômage, d’endettement public, de déséquilibre du commerce extérieur.

– Nous avons abdiqué nos pouvoirs au profit d’une Europe technocratique qui, par pure idéologie, accompagne ou précède depuis des années notre oeuvre de déconstruction.

– Nous avons accepté des flux migratoires insensés, aboutissant à un communautarisme d’une dangerosité désormais peu maîtrisable.

– Nous avons œuvré avec constance pour réduire la richesse personnelle de chacun en un individualisme consumériste axé sur l’unique et mortifère jouissance immédiate.

L’œuvre de mort que nous avons réalisée est symbolisée par la transformation en droit fondamental du crime d’avortement, et par l’ouverture du mariage à l’union stérile et contre nature des homosexuels.

Française, Français, notre demande de pardon est sincère. Je vous proposerai, avant le 1er décembre prochain, un programme d’action de six mois, mené par un exécutif renouvelé et responsable, permettant d’amorcer immédiatement le redressement de notre pays, que notre action volontariste et dévoyée a ruiné.

Pardonnez-nous, et que revive la nation française !

François Hollande. »

Liberté politique.com

Cette lettre est évidemment apocryphe et ne rêvons pas trop. Notons, par honnêteté intellectuelle que Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Valérie Giscard d’Estaing et François Mitterrand auraient pu (et du) écrire un tel courrier (NDLR).
Publicités

Written by Arnaud de Brienne

21 novembre 2015 à 7 h 03 min

%d blogueurs aiment cette page :