Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Les journalistes n’ont pas dû voir cette photo

C’est curieux, je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que cette photo prise hier soir à Barcelone aura beaucoup moins de succès que celle, sur-médiatisée, du petit Eylan, cet enfant turc mort, échoué sur une plage, noyé à cause de son père, un passeur de clandestins. Sa photo avait eu un retentissement mondial, allez savoir pourquoi… Il s’agissait sans doute d’émouvoir les braves gens pour leur faire accepter les « migrants »…

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

18 août 2017 à 10 h 39 min

%d blogueurs aiment cette page :