La député Audrey Dufeu (où ça ?) soutient les insultes présidentielles : à sanctionner dans les urnes

À la suite des propos inquiétants du président de la République, Emmanuel Macron, assumant vouloir « emmerder les non-vaccinés », Audrey Dufeu, députée de la Loire-Atlantique, fait bloc. Elle semble sur la même position que le chef de l’État, affirmant, dans la presse locale, que celui-ci aurait « simplement dit tout haut ce que la plupart des Français pensent tout bas, et partagent en famille », relate Ouest-France, ce jeudi.

Bon petit toutou du Système elle ne semble pas se demander une seconde en quoi un non « vacciné » pourrait représenter un risque pour un « vacciné », en principe protégé du virus. Sinon à quoi pourrait bien servir ce « vaccin » ? Risque-t-on la coqueluche, le tétanos ou la poliomyélite lorsque l’on est vacciné (sans guillemets) avec de vrais vaccins (toujours sans guillemets) et au contact avec des non vaccinés pour ces pathologies ? Non, bien sûr.

Allez Audrey, active tes dernier neurones ! En attendant, on peut l’inviter à dîner…

Mais en tout cas, pas de réélection pour Audrey Dufeu (je me demande où).