Le gouvernement suspend les livraisons de « vaccin » Pfizer pendant les élections

Surpris ? Vraiment ?

Le discours du 12 juillet 2021 devait être celui qui allait convaincre les Français de l’utilité vaccinale pour se rendre dans les bars, les restaurants… Ils ont donc librement choisi de mettre leur santé en péril, afin de pouvoir partir en vacances comme l’année précédente (à condition de présenter leur QR code). Dans le même esprit de responsabilité, lorsque la circulation du virus le permettra, et avec la garantie qu’il n’y ait pas un nouveau virus, et à condition qu’il y ait une couverture vaccinale de rappel élevée, le pass vaccinal pourra être probablement suspendu.

Pas de livraisons de « vaccins » Pfizer pendant les élections

Après les élections les affaires reprennent : les livraisons de Pfizer ne sont suspendues que jusqu’au 27 avril (proclamation du nouveau président). Le virus, ce pilier de bar, a horreur des isoloirs, donc même non vacciné, vous pourrez en toute décontraction aller voter Macron. Une fois Macron réélu et votre location d’été réservée, vous devrez vous faire injecter une dose. Sinon vous devrez rester chez vous ! La preuve ? Le calendrier de commandes Pfizer. Il s’arrête entre le 27 février et le 8 mai, le temps de voter, puis de vous en repentir. Après, ça recommence : ce n’est pas avec le virus qu’il va falloir vivre, mais avec le vaccin. Voici le calendrier prévisionnel officiel des commandes de vaccin Pfizer.

LivraisonsPfizer
Livraisons Pfizer

Source : https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/donnees-relatives-aux-livraisons-de-vaccins-contre-la-covid-19/

Selon Libération, qui vient d’être condamné pour FakeNews, il s’agirait d’une erreur de saisie. Voici l’explication : « Il s’agit d’une erreur de saisie et non d’une interruption des livraisons. Cette erreur est liée à l’arrivée des nouvelles formes du vaccin Pfizer (pédiatrique et pré-diluée) qui n’ont pas été correctement prises en compte. » Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’il y a des erreurs de saisie sur les livraisons Pfizer. Ainsi, du 24 octobre au 31 octobre 2021 et du 26 décembre 2021 au 2 janvier 2022, il n’y aurait pas eu du tout de livraison. Certainement des erreurs de saisie. Rien à voir avec les vacances, de même l’interruption jusqu’à début mai n’a rien à voir avec les élections. Nous voilà pleinement rassurés !

Le Média en 4-4-2