Une autre collaboratrice de Clinton qui voulait exposer le réseau pédophile d’élite est retrouvée morte

Combien de nos concitoyens se doutent vraiment des risques pris par les lanceurs d’alerte tandis que les grands médias aux mains des oligarques et perfusés d’argent public se mobilisent pour étouffer les vérités dérangeantes pour le système ?

Le nombre de victimes des Clinton a augmenté après la mort suspecte d’une deuxième associée des Clinton qui avait juré de révéler les détails d’un réseau pédophile d’élite impliquant Epstein et les Clinton.

Ashley Haynes, 47 ans, a été retrouvée noyée dans une rivière de l’Arkansas avec une rallonge électrique nouée à sa cheville et attachée à un bloc de béton. Elle avait été vue quelques mois auparavant en train de rendre visite à Mark Middleton, conseiller de Clinton et ami de longue date d’Epstein, dont le corps a été découvert au début du mois, pendu à un arbre avec le même type de cordon électrique enroulé autour du cou et un coup de fusil à bout portant dans la poitrine.

Un associé stupéfait qui connaissait Middleton et qui demande une enquête indépendante sur sa mort suspecte a déclaré aux journalistes que ce n’est pas une coïncidence si Haynes, 47 ans, s’est rendue au bureau de l’ami de Clinton, maintenant décédée, pour discuter d’une affaire urgente.

« Je l’ai vue dans le bureau de Mark ! » a déclaré l’associé à RadarOnline.com« Je partais et il (Middleton) me disait qu’il avait une réunion très importante – et c’est la femme qui est entrée ! »

« Je ne sais pas s’il y a un lien ou non, mais je sais que ça m’a choqué d’apprendre qu’elle se noie en pagayant dans la rivière Arkansas », a ajouté la source anonyme. « Puis Mark meurt mystérieusement quelques mois plus tard ? »

Radarline.com rapporte : Haynes, une mère de deux enfants de Maumelle, une banlieue de Little Rock, a disparu le 12 janvier après avoir laissé une note sur le comptoir de son îlot de cuisine indiquant « sur l’eau, je vous aime tous ». Selon le rapport de police obtenu par RadarOnline.com, elle a été vue pour la dernière fois par un habitant du quartier faisant de la planche à voile en combinaison de plongée.

Après une recherche massive, son cadavre a été découvert quatre jours plus tard par un ami de la famille – immergé dans 3 mètres d’eau !

« Mme Haynes avait un sac attaché à sa jambe avec une rallonge verte », indique le rapport de police. « Dans le sac se trouvait un gros bloc de béton mesurant 16x16x4. »

Une source proche de Mme Haynes, qui travaillait pour un groupe caritatif chargé de nourrir et d’habiller les sans-abri, raconte à Radar que l’ancien mannequin devenue professeure de yoga, n’aurait jamais mis fin à ses jours – et encore moins descendu la rivière en paddleboard en trimballant un bloc de béton de 26 kg destiné au suicide !

« Cela n’avait aucun sens, elle ne se serait jamais suicidée », a déclaré la source Haynes. « Quand j’ai appris qu’elle avait disparu, j’ai tout de suite su que c’était un acte criminel. Je ne crois pas qu’elle se soit suicidée. Comment aurait-elle pu descendre la rivière en pagayant avec un bloc de béton ! »

La source ne savait pas si Haynes connaissait ou fréquentait Middleton.

Tout comme Middleton, Haynes aurait souffert de dépression, et les enquêteurs ont conclu à un « suicide » dans les deux cas, même si aucun des deux n’a laissé de lettre de suicide.

La mort de Middleton est tout aussi déroutante.

L’ancien directeur financier de la campagne présidentielle de Clinton a été retrouvé pendu à un arbre avec une rallonge bon marché de type Dollar Store autour du cou après s’être introduit dans une ferme avec une table pour construire une potence de fortune.

« Tous ceux que je connais ici, qui ont travaillé avec Mark, savent qu’il est physiquement impossible que Mark se soit suicidé », déclare l’associé de Middleton à RadarOnline.com.

Middleton et Haynes font partie d’une liste croissante de cadavres liés à Clinton et Epstein, qui a été retrouvé pendu à l’intérieur de sa cellule de prison à New York en 2019 alors qu’il attendait des accusations de trafic sexuel.

Parmi les autres, on trouve le plus proche associé d’Epstein, Jean-Luc Brunel, un recruteur de mannequins français de 76 ans, devenu proxénète, qui a été retrouvé pendu dans sa cellule de prison à Paris, en France, et l’ami de Clinton/Epstein, Steve Bing, 55 ans, qui se serait suicidé en tombant d’un immeuble de 27 étages à Los Angeles en 2020.

L’associé dit à Radar que Middleton était activement engagé dans des investissements financiers avec les mêmes personnages de Little Rock qui auraient travaillé avec John Glasgow, le directeur financier de CDI Contractors Inc, l’entreprise principale qui a construit la bibliothèque Clinton.

Glasgow a disparu sans laisser de trace en 2008 après avoir signalé des irrégularités financières dans les coûts de construction de la bibliothèque Clinton et ses restes squelettiques ont été retrouvés au parc d’État de Petit Jean en 2015. La cause de sa mort est indéterminée.

Les tentatives pour joindre les familles de Middleton, Haynes et Glasgow ont été infructueuses.

Exoconscience