Le guitariste Jeff Diamond amputé des doigts après sa vaccination : « C’est un crime. Je ne veux pas que cela arrive à quelqu’un d’autre. »

Le guitariste Jeff Diamond a reçu l’injection covid-19 Johnson&Johnson il y a un an. Tombé dans le coma, à son réveil, il est amputé de huit doigts. Il témoigne aujourd’hui, car il pense que ce qu’il lui est arrivé est un crime qui ne doit arriver à personne d’autre.

Le 9 juillet 2021, Jeff Diamond, musicien professionnel, professeur de chant, guitariste d’accompagnement avec plus de 2000 chansons dans son arsenal, a reçu l’injection covid-19 de Johnson & Johnson. Une semaine plus tard, Diamond est retrouvé inconscient dans son appartement. Transporté dans un hôpital du Minnesota, il reste trois semaines dans le coma. Des caillots sanguins — un effet secondaire connu du vaccin J&J — avaient provoqué l’arrêt de ses reins et d’autres organes. En raison de cet état, les médecins ont dû amputer huit de ses doigts, à son insu et sans son consentement, alors qu’il était encore dans le coma.

Jeff Diamond a déclaré qu’il s’était fait vacciner uniquement parce qu’il ne voulait pas risquer de contaminer sa mère. Lorsqu’on lui a demandé si les médecins avaient reconnu l’existence d’un lien entre le vaccin et ses blessures, M. Diamond a répondu que, à l’exception d’un seul, ils n’étaient pas convaincus.
Aujourd’hui, un an après, Diamond dit qu’il prend les choses au jour le jour et qu’il espère un jour pouvoir jouer à nouveau de la guitare. Mais surtout, il veut faire passer le message de ce qui lui est arrivé :

« Ce qui m’est arrivé… Je ne veux pas que cela arrive à quelqu’un d’autre. Je pense que c’est un crime… Les gens doivent être tenus responsables. »

Le Média en 4-4-2