« Soudain et inattendu » : Au moins 11 vacanciers sont morts sur des plages italiennes en 24 heures

Apparemment, le phénomène des morts inexpliquées et subites s’aggrave et s’accélère. Pas un mot dans les grands médias. Bizarre, non ? On ne nous dirait pas tout ? Au moins dix cas pour un déclaré et reconnu comme tel. Pas un journaliste que cela intéresse ? Pourquoi ? (NDLA)

Alors que les Italiens se préparent à recevoir leur quatrième injection de « vaccin » Covid, le nombre de morts subites continue d’augmenter inexorablement – 11 personnes de moins de 60 ans au cours des dernières heures.

Maintenant que la saison des plages est à nos portes, un nouveau phénomène déchirant se produit : des vacanciers en bonne santé meurent d’une « urgence médicale » soudaine et inattendue. Dans le monde entier, des plagistes s’effondrent en marchant sur la plage ou en se baignant. Beaucoup d’entre eux font des arrêts cardiaques et meurent. Le blogueur Tom Stahl rapporte : « Début juillet, en seulement 24 heures, au moins 11 vacanciers sont tombés morts sur des plages italiennes. » Combien d’autres cas se sont produits qui n’ont pas été rapportés dans les journaux ?

En juillet 2022, près de 48,7 millions de personnes en Italie avaient reçu deux doses des « vaccins » controversés Covid, soit environ 90,1 % de la population totale âgée de plus de 12 ans. En outre, trois Italiens sur quatre ont également reçu l’injection de rappel.

Si M. Stahl précise qu’il ne veut pas attribuer automatiquement les décès soudains et inattendus aux injections géniques expérimentales, le nombre d’incidents semble inquiétant.

Urgences médicales sur les plages italiennes

La côte de Fondi, en Italie :

Le 4 juillet 2022, sur la côte de Fondi : un homme de 70 ans en bonne santé qui se promenait sur la plage avec sa femme vers 17 heures est tombé raide mort.

La plage de Grado, Italie

Le 4 juillet 2022, sur la plage de Grado, une femme de 85 ans est décédée. La femme s’est sentie mal alors qu’elle se promenait sur la plage. Les sauveteurs et les services d’urgence sont intervenus immédiatement, mais malgré leurs tentatives pour ranimer la femme, ils n’ont rien pu faire. Le couple était en vacances à Grado depuis le week-end dernier.

Île de Palmaria, Italie

Le 4 juillet 2022, un marine retraité de 85 ans est mort sur une plage de l’île de Palmaria d’une soudaine urgence médicale alors qu’il nageait dans une eau peu profonde.

Alba Adriatica, Italie

Le 4 juillet 2022, un touriste des Pouilles de 82 ans est mort sur la plage. Cela s’est passé à Alba Adriatica, sur le front de mer de Marconi, près de l’hôtel Lido : l’homme s’est senti soudainement malade. Bien qu’il ait été immédiatement secouru, il est mort pendant son transport à l’hôpital Giulianova.

Côte des Marches, Italie

Le 1er juillet 2022, un touriste toscan de 84 ans en vacances sur la côte des Marches avec sa femme est décédé alors qu’il faisait une petite baignade. Les sauveteurs ont découvert le corps sans vie de l’homme.

Nord de Rome

Le 1er juillet 2022, un Équatorien de cinquante ans qui se trouvait sur la plage avec sa femme et ses deux enfants a fait un malaise dans l’eau et est mort.

Ardesio, Italie

Le 4 juillet 2022, un homme de 68 ans s’est effondré sur la rivière Seria, et les secouristes n’ont pas pu le ranimer.

Silvi Marina, Italie

Le 4 juillet 2022, un homme de 72 ans originaire d’Ortucchio, en vacances avec sa famille à Silvi Marina, s’est senti mal alors qu’il se baignait. L’homme a fait signe aux sauveteurs, qui l’ont ramené à bon port. Malheureusement, l’homme est décédé pendant son transport à l’hôpital.

Campanie, Italie

Le 2 juillet 2022, une femme de 67 ans en bonne santé est tombée raide morte sur les côtes de Campanie. Deux autres personnes ont été sauvées après avoir subi des urgences médicales soudaines. Le même jour, sur la plage de Patrizia, les sauveteurs ont pu sauver un jeune homme de 20 ans souffrant d’un arrêt respiratoire.

Le 3 juillet, un homme en bonne santé a souffert d’une urgence médicale dans l’eau. Il a été sauvé par une infirmière qui a effectué un massage cardiaque avec un défibrillateur. Il a été transporté à l’hôpital, où il a été soigné.

Rivière Adda, Italie

Le 3 juillet 2022, un homme de 36 ans originaire du Sénégal a subi une urgence médicale soudaine alors qu’il se baignait sur une plage le long de la rivière Adda. L’homme a été transporté à l’hôpital mais est malheureusement décédé.

Basilicata, Italie

Le 4 juillet 2022, un homme est mort sur la plage de Terzo Cavone après une soudaine urgence médicale. Les médias rapportent qu’il est mort après une soudaine urgence médicale.

Cala Liberotto, Italie

Le 4 juillet 2022, un vacancier de 79 ans est mort en se baignant après une soudaine urgence médicale. Les opérations de réanimation se sont poursuivies pendant un long moment, mais malheureusement, la femme n’a pas pu être sauvée.

Marzocca di Senigallia, Italie

Un touriste de 87 ans a eu une urgence médicale inattendue alors qu’il était en mer à Senigallia et est décédé. Cela s’est produit le matin au bord de la mer à Marzocca di Senigallia (Ancône). L’homme était dans l’eau à une dizaine de mètres du rivage lorsqu’il s’est effondré.

La liste des décès continue de s’allonger

Pendant ce temps, la liste des « morts inexpliquées » et des « morts subites » continue inexorablement. Ce phénomène est si courant qu’il a même son propre acronyme : SADS, pour Sudden Adult Death Syndrome (syndrôme de mort subite).

Alors que les Italiens se préparent à recevoir leur quatrième injection de « vaccin » Covid, le nombre de morts subites continue d’augmenter inexorablement – 11 personnes de moins de 60 ans au cours des dernières heures. La plus jeune victime avait 22 ans ; une autre était un médecin de 52 ans. Tous les décès ont été « soudains et inattendus » :

Les élus italiens, la police et le personnel médical devraient exiger des enquêtes sur ces décès. Le nombre de personnes qui meurent n’est-il pas assez « significatif » pour eux ? L’inaction des autorités est une gifle pour les familles des victimes.

Lire aussi : Des jeunes en bonne santé meurent de façon soudaine et inattendue d’un syndrome mystérieux. Les médecins cherchent des réponses grâce à un nouveau registre national

Source : RAIR Foundation – Traduit par Anguille sous roche

Chance pour la France ? : Angers : deux jeunes rugbymen et un mineur de 16 ans tués à l’arme blanche par Khawad, un « réfugié politique » soudanais, pour avoir défendu deux jeunes filles agressées sexuellement par ce même individu