La pandémie crée un milliardaire toutes les 30 heures et un million de pauvres

Alors que le coût des biens essentiels augmente plus rapidement qu’il ne l’a fait depuis des décennies, les milliardaires des secteurs de l’alimentation et de l’énergie augmentent leur fortune de 1 milliard de dollars tous les deux jours.

par OXFAM, Canada

Les 7 du Canada

Pour chaque nouveau milliardaire créé pendant la pandémie – un toutes les 30 heures – près d’un million de personnes pourraient être poussées dans l’extrême pauvreté en 2022 à peu près au même rythme, révèle aujourd’hui un nouveau mémoire d’Oxfam.

« Profiting from Pain » est publié alors que le Forum économique mondial de Davos se déroule pour la première fois en face à face depuis COVID-19, une période au cours de laquelle les milliardaires ont bénéficié d’un énorme coup de pouce à leur fortune.

Au Canada, la richesse des milliardaires a augmenté de 57,1 % depuis le début de la pandémie, en mars 2020. Les 41 milliardaires les plus riches possèdent autant que les 40 % de Canadiens les plus pauvres.

« Les milliardaires réunis à Davos ont connu une montée en flèche obscène de leur fortune au cours des deux dernières années. La pandémie et maintenant la forte hausse des prix des aliments et de l’énergie ont été une aubaine pour les plus riches, tandis que des millions de personnes sont confrontées à la faim et à la pauvreté alors que le coût de la vie augmente », a déclaré Ian Thomson, directeur des politiques chez Oxfam Canada.

Le mémoire montre que 573 personnes sont devenues de nouveaux milliardaires pendant la pandémie, au rythme d’une toutes les 30 heures. Nous nous attendons cette année à ce que 263 millions de personnes supplémentaires sombrent dans l’extrême pauvreté, à un rythme d’un million de personnes toutes les 33 heures.

La richesse des milliardaires a augmenté davantage au cours des 24 premiers mois de la COVID-19 qu’en 23 ans combinés. La richesse totale des milliardaires du monde équivaut maintenant à 13,9 % du PIB mondial. Il s’agit d’une multiplication par trois (contre 4,4 %) en 2000.

« La richesse des milliardaires augmente parce que les super-riches ont truqué le système (sic)  pendant des décennies et en récoltent maintenant les bénéfices. Les plus riches – dont la plupart sont des hommes – bénéficient de la privatisation, des monopoles pharmaceutiques, des subventions aux combustibles fossiles et des reculs des droits des travailleurs. Pendant ce temps, les personnes à faible revenu travaillent plus fort et gagnent moins en salaire », a déclaré Thomson. « L’inégalité risque de déchirer nos sociétés si nous ne l’arrêtons pas. »

La nouvelle étude d’Oxfam révèle également que les entreprises des secteurs de l’énergie, de l’alimentation et de la pharmacie – où les monopoles sont particulièrement courants – affichent des bénéfices record, même si les salaires ont à peine bougé et que les travailleurs sont aux prises avec des prix élevés depuis des décennies dans le contexte de la COVID-19. La fortune des milliardaires de l’alimentation et de l’énergie a augmenté de 453 milliards de dollars au cours des deux dernières années, soit l’équivalent de 1 milliard de dollars tous les deux jours. Cinq des plus grandes entreprises énergétiques du monde (BP, Shell, TotalEnergies, Exxon et Chevron) réalisent ensemble des bénéfices de 2 600 dollars par seconde, et il y a maintenant 62 nouveaux milliardaires de l’alimentation.

Du Sri Lanka au Soudan, les prix alimentaires mondiaux record suscitent des bouleversements sociaux et politiques. Soixante pour cent des pays à faible revenu sont au bord du surendettement. Alors que l’inflation augmente partout, les hausses de prix sont particulièrement dévastatrices pour les travailleurs à bas salaires dont la santé et les moyens de subsistance étaient déjà les plus vulnérables à la COVID-19, en particulier les femmes, les personnes racialisées et marginalisées. Les habitants des pays pauvres consacrent plus de deux fois plus de leur revenu à l’alimentation que ceux des pays riches.

  • Aujourd’hui, 2 668 milliardaires – 573 de plus qu’en 2020 – possèdent 12,7 billions de dollars, soit une augmentation de 3,78 billions de dollars.
  • Les 10 hommes les plus riches du monde possèdent plus de richesses que les 40 % les plus pauvres de l’humanité, soit 3,1 milliards de personnes.
  • Les 20 milliardaires les plus riches valent plus que l’ensemble du PIB de l’Afrique subsaharienne.
  • Un travailleur dans les 50 pour cent les plus pauvres devrait travailler pendant 112 ans pour gagner ce qu’une personne dans le premier pour cent obtient en une seule année.

La pandémie a créé 40 nouveaux milliardaires pharmaceutiques. Des sociétés pharmaceutiques comme Moderna et Pfizer réalisent des bénéfices de 1 000 dollars par seconde rien que grâce à leur contrôle monopolistique du vaccin contre la COVID-19, bien que son développement ait été soutenu par des milliards de dollars d’investissements publics. Ils facturent aux gouvernements jusqu’à 24 fois plus que le coût potentiel de la production de génériques. Quatre-vingt-sept pour cent des habitants des pays à faible revenu n’ont toujours pas été complètement vaccinés.

« Les extrêmement riches et puissants profitent de la douleur et de la souffrance. C’est inadmissible. Certains se sont enrichis en refusant à des milliards de personnes l’accès aux vaccins, d’autres en exploitant la hausse des prix des denrées alimentaires et de l’énergie. Ils versent des bonus et des dividendes massifs tout en payant le moins d’impôts possible. Cette richesse croissante et cette pauvreté croissante sont les deux faces d’une même médaille, preuve que notre système économique fonctionne exactement comme les riches et les puissants l’ont conçu pour le faire », a déclaré Thomson.

« Le gouvernement canadien parle bien de taxer les inégalités extrêmes en matière de richesse, mais nous devons voir plus d’action. Dans les deux derniers budgets fédéraux, de nouvelles taxes sur les produits de luxe et des taux d’imposition accrus sur les grandes banques ont été annoncés mais pas mis en œuvre. Le véritable test sera si le Canada et d’autres grandes économies trouvent la volonté politique d’imposer enfin la richesse des milliardaires. »

Lisez le rapport complet à OXFAM, Canada.

Commentez cet article sur HealthImpactNews.com.


La pandémie crée un nouveau milliardaire toutes les 30 heures – maintenant un million de personnes pourraient tomber dans l’extrême pauvreté au même rythme en 2022

Nouveaux milliardaires de Plandemic : Stéphane Bancel (à gauche), PDG de Moderna, une société qui n’avait jamais distribué de vaccin avant son vaccin contre l’ARNm contre la COVID-19, Liu Fangyi (au centre), fondateur et président d’Intco Medical, un fabricant d’équipements de protection individuelle comprenant des gants, des masques faciaux, des blouses d’isolement et du désinfectant pour les mains. La Californie à elle seule a envoyé 1 milliard de dollars de fonds publics américains COVID à la Chine en 2020 pour des masques faciaux. Uğur Şahin (à droite), PDG et cofondateur de BioNTech, qu’il a lancé aux côtés de son épouse et médecin en chef Özlem Türeci. BioNTech s’est associé à Pfizer pour fabriquer le premier vaccin autorisé par les régulateurs aux États-Unis, sous la pression du président de l’époque, Donald Trump, le 11 décembre 2020. Source de l’image par Forbes.

 

%d blogueurs aiment cette page :