Il y a encore des bons jobs : Élisabeth Borne annonce la création d’un poste d’« ambassadeur aux droits LGBT+ »

Grotesque et effarant.

Le Premier ministre socialo-macroniste Elisabeth Bornstein annonce solennellement – avec sa tête de bureaucrate soviétique – la création d’un nouveau poste au sein du prestigieux corps des ambassadeurs…
Il sera dédié à la défense des prétendus « droits » de diverses catégories de personnes qu’on qualifiait librement, il n’y a pas longtemps, de pervers sexuels…
Mais ce droit d’expression a été supprimé, lui, et l’on risque aujourd’hui des représailles judiciaro-policières si l’on désigne de façon trop objective les personnes qui s’adonnent à tel ou tel vice…

Bref, la mouvance homosexualiste militante est considérée par le gouvernement comme un pays.

En dépit de l’état pitoyable de la France sur tous les plans, l’une des priorités de ce gouvernement est officiellement de diffuser l’idéologie et les mœurs sodomites et contre-natures dans les pays encore normaux.
La France républicaine exporte ce qu’elle peut…

Contre-Info