Dites les journalistes, expliquez-nous pourquoi vous ne donnez plus de statistiques de décès distinguant « vaccinés » et non « vaccinés » ?

L’Écosse fut la première suivie par plusieurs États américains et la France avec la DREES : la fin des statistiques par situation vaccinale La première semaine de juillet en France , 48 non « vaccinés » sont décédés de la Covid contre 215 boostés . Et depuis… plus de statistiques !

Au moins c’est clair, dès que les statistiques démontrent que les injectés ont plus de risques de mourir de la Covid que les autres , ils ne publient plus de statitisques par statut vaccinal

Après que l’agence de santé publique du Manitoba, au Canada, a rapporté des données montrant que les personnes entièrement vaccinées (non boostées) pour COVID-19 courent un risque plus élevé de mourir du virus par rapport aux personnes non vaccinées, les responsables de la santé ont cessé de rapporter les données –

Santé publique Manitoba, sans explication, a cessé de rapporter le taux d’issues graves chez les «partiellement vaccinés».

Enfin, le rapport le plus récent nous a montré des résultats de mai 2022 :

 

EN FRANCE DEPUIS LE 10 JUILLET

La DREES ne donne plus de données depuis le 10 juillet 2022. En regardant ce tableau vous comprendrez sûrement pourquoi.

C ETAIT MEME GENANT REGARDEZ CI DESSOUS les injectés de moins de 20 ans, 40% des cas mais80% des deces