Danemark : la vaccination anti-Covid n’est plus recommandée aux moins de 50 ans

Ça rétropédale doucement… trop doucement évidemment mais comment peuvent-ils faire autrement ? Il importe pour les responsables de cette crise et de la « vaccination » mortifère de ne pas susciter un mouvement de colère ou de panique qui  pourrait rapidement prendre des proportions terrifiantes. Je pense plutôt à une série reculades progressives comme celle en cours au Danemark… A suivre (NDLA)

Danemark drapeau
Depuis le mardi 13 septembre, les autorités sanitaires danoises ne recommandent plus la vaccination contre le Covid-19 à la population. ( Pixabay)

Mardi 13 septembre, les autorités sanitaires du Danemark ont indiqué qu’elles ne recommandent plus la vaccination contre le Covid-19 aux personnes âgées de moins de 50 ans. Une décision qui concerne également les rappels vaccinaux, rapporte le média danois TV SYD.

« L’objectif du programme de vaccination est de prévenir les maladies graves, les hospitalisations et les décès. Par conséquent, les personnes les plus à risque de contracter une forme grave de la maladie se verront proposer une vaccination de rappel. Le but de la vaccination n’est pas de prévenir l’infection au Covid-19 ; les personnes de moins de 50 ans ne se voient donc pas actuellement proposer de rappel de vaccination », peut-on lire sur le site Internet des autorités sanitaires danoises.

Et d’ajouter : « Les personnes âgées de moins de 50 ans n’encourent généralement pas de risque particulièrement élevé de faire une forme grave de la maladie suite à une infection au Covid-19. De plus, les personnes âgées de moins de 50 ans sont bien protégées contre les formes graves du virus, car un très grand nombre d’entre elles ont déjà été vaccinées et ont déjà été infectées au Covid-19. Il existe par conséquent une bonne immunité au sein de cette partie de la population. »

Si la vaccination contre le Covid-19 n’est plus recommandée pour les personnes âgées de moins de 50 ans, les Danois appartenant à cette tranche d’âge, qui sont vulnérables face au virus, pourront néanmoins continuer à recevoir des injections du vaccin anti-Covid.

Concernant la vaccination des plus petits, les autorités sanitaires estiment que « les enfants et les adolescents contractent rarement des formes graves de la maladie grâce au variant Omicron du Covid-19 ». Aussi, depuis le 1er juillet 2022, les enfants et adolescents de moins de 18 ans ne peuvent plus recevoir de première injection anti-Covid, est-il également précisé sur le site Web des autorités sanitaires danoises. En outre, depuis le 1ᵉʳ septembre 2022, la deuxième dose du produit chez cette classe d’âge est également proscrite.

FranceSoir