INOUÏ : Le directeur général de l’OMS avoue devant caméra qu’il n’est pas “vacciné” contre le Covid… par solidarité avec l’Afrique ! (vidéo

Le directeur général de l’OMS avoue devant caméra qu’il n’est pas “vacciné” contre le Covid… par solidarité avec l’Afrique ! (VIDÉO)

Le directeur général de l’OMS avoue devant caméra qu’il n’est pas “vacciné” contre le Covid… par solidarité avec l’Afrique ! (VIDÉO)

Nouvelles de France

 

La chroniqueuse Céline Pina sur les soignants et pompiers suspendus : « On a quand même affaire au fond de cuve ! »

Si vous organisez un diner de cons, voici une personne à laquelle il faudrait peut-être penser ? Le fond de cuve des chroniqueurs…

 

Lors de l’émission, sur CNews « On peut tout se dire » de ce samedi 22 juillet 2022, la femme politique, Céline Pina (PS), s’est penchée sur le sort des soignants et pompiers suspendus afin de savoir si oui ou non il fallait les réintégrer dans les hôpitaux après que le gouvernement ait répondu négativement.

Le constat de celle qui est aussi chroniqueuse est sans appel : « On parle de deux mille personnes […] donc là, on a quand même affaire au fond de cuve ! » Rires et acquiescement total sur le plateau. Le journaliste (remplaçant stagiaire ?) n’en perd pas une miette, cette poilade lui fait rebondir le cul sur sa chaise. Emmanuel Lechypre se sentira moins seul dans la dégueulasserie.

En effet ! Qu’est-ce qu’on peut se marrer de voir ces soignants qui vivent aujourd’hui suspendus, sans salaire, ni chômage. Ils apprécieront ce lynchage sur CNews, alors qu’ils sont à terre et sans défense. Nous rappellerons tout de même à tout ce beau monde qui jouit de la misère humaine, que le vaccin n’arrête pas la transmission et que des soignants « vaccinés » qui ont le covid sont obligés de travailler. C’est pourtant pas difficile à comprendre ! Mais à croire que la haine de l’autre enlève toute capacité à avoir du bon sens.

Une invective qui n’est pas passée inaperçue du côté l’actrice Beatrice Rosen, qui n’a pas manqué de dire tout bien qu’elle pense à Celine Pina sur Twitter.

 

Concernant les chiffres, Céline a, semble-t-il, quelques lacunes, donc nous la renvoyons vers le sénateur Loïc Hervé :

 

Le Media en 442

Bonne nouvelle : Bide pour le film de Didier Bourdon « L’Homme parfait » : 55 577 entrées. Les « pauvres connards de non-vaccinés » n’y sont pas allés

Malgré une publicité monstrueuse sur TF1, Canal +, sur le plateau de TPMP… rien n’y fera. Le film L’Homme parfait avec Didier Bourdon, Pierre-François Martin-Laval et Valérie Karsenti ne dépasse pas les 55 577 spectateurs au grand désarroi de son réalisateur Xavier Durringer. Le grand retour du comique Didier Bourdon s’est fait avec un pneu crevé. En effet l’acteur avait qualifié les non-vaccinés de connards au micro de BFMTV face à Jean-Marie Marchaut.

La réaction des Français ne s’est pas fait attendre sur les réseaux sociaux, un boycott des films où apparaîtrait l’acteur du trio Les inconnus est lancé. La déception avait été grande pour les vaccinés et non-vaccinés qui avaient découvert un homme abject qui dira : « Je me dis que vu le nombre de gens qui se sont fait vacciner, même si on doit tous crever, je préfère, plutôt que de rester sur terre avec les pauvres connards qui ne se sont pas fait vacciner, je préfère passer de l’autre côté. »

Loin de s’arrêter en route, il s’était laissé aller à quelques confidences sur France 2 : « J’ai pas à me plaindre, mon fils travaille pour Pfizer. »

Résultat des courses, les pauvres connards de non-vaccinés ont préféré rester chez eux ou aller voir Buzz l’éclair (482 715 entrées) et Didier Bourdon est resté seul comme un couillon.

Le Média en 4-4-2

La député Audrey Dufeu (où ça ?) soutient les insultes présidentielles : à sanctionner dans les urnes

À la suite des propos inquiétants du président de la République, Emmanuel Macron, assumant vouloir « emmerder les non-vaccinés », Audrey Dufeu, députée de la Loire-Atlantique, fait bloc. Elle semble sur la même position que le chef de l’État, affirmant, dans la presse locale, que celui-ci aurait « simplement dit tout haut ce que la plupart des Français pensent tout bas, et partagent en famille », relate Ouest-France, ce jeudi.

Bon petit toutou du Système elle ne semble pas se demander une seconde en quoi un non « vacciné » pourrait représenter un risque pour un « vacciné », en principe protégé du virus. Sinon à quoi pourrait bien servir ce « vaccin » ? Risque-t-on la coqueluche, le tétanos ou la poliomyélite lorsque l’on est vacciné (sans guillemets) avec de vrais vaccins (toujours sans guillemets) et au contact avec des non vaccinés pour ces pathologies ? Non, bien sûr.

Allez Audrey, active tes dernier neurones ! En attendant, on peut l’inviter à dîner…

Mais en tout cas, pas de réélection pour Audrey Dufeu (je me demande où).

Quel est le QI d’Aurore Bergé ?

L’inénarrable Aurore Bergé, ex-UMP, ancienne porte-parole du gouvernement macroniste et actuelle présidente du groupe LREM à l’Assemblée « nationale », a encore frappé.
Alors que sur le réseau social Twitter, quelqu’un fait allusion au manque de lits dans les services de réanimation face au Covid, Bergé donne une réponse fascinante :

Selon elle, donc, plus de lits en réanimation entraîneraient plus de morts.
Autant dire qu’il faudrait pour cette demeurée moins d’hôpitaux, pour qu’il y ait moins de morts en France…
Accessoirement, en mettant un « s » à « possible », elle créé la notion étonnante de « personne possible ».

Bref, voici le niveau des élites actuelles de la France.
Elles ne sont donc en réalité des élites à aucun point de vue.

Contre-info

Le Covid révèle le stade avancé d’abrutissement des populations

Le niveau d’ilotisme et d’abrutissement atteint par les populations se révèle lors des crises majeures, et le Covid-19 nous a montré comment 80 ou 90 % des individus se sont fait vacciner comme un seul homme – parfois certes sous la contrainte, mais pas toujours. Les moutons sont quelques fois même zélés au point d’aimer leurs maîtres et les contraintes endurées. Victime du syndrome de Stockholm, ils nous rappellent combien Étienne de la Boétie avait visé juste il y a déjà plusieurs siècles : « Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. »

Les animateurs de télévision et les artistes de divertissement sont choisis aussi pour leur degré de bêtise et de soumission. Ou, ne soyons pas réducteurs mais soyons plus précis, ceux qui survivent sont ceux-là. Les autres ont été expulsés hors du champ des happy few par l’effet de centrifugeuse déjà théorisé de longue date par Alain Soral.

Il nous reste donc les trouillards qui ferment leur gueule en bons collabos et les abrutis, qui parlent. Voici un moment délicieux pour l’esprit, mais inquiétant pour l’analyse politique, voire totalement démoralisant pour le militant : quand on entend ce qu’on entend et qu’on voit ce qu’on voit, tout n’est-il pas foutu ? Vaste question.

pic.twitter.com/0VSBp1mTed

— ActuQc (@ActuQc_com) November 17, 2021

Francophone ou anglophone, insignifiante vedette du petit écran ou « Karen » lambda, le niveau de soumission à la parole de l’autorité est inquiétant. Après des décennies d’enseignement scolaire médiocre, de divertissements crasses et de séries débilitantes, tout esprit critique est comme anesthésié.

So I’m in hospital after developing rare heart inflammation linked to Pfizer. And even with this side effect, I would get the jab again. Side effects can be treated, dying from Covid-19 can’t. The benefits far outweigh the risks. #pfizer #getvaxxed #sydneystrong pic.twitter.com/pMPBl6Z7la

— Georgia Clark (@GeorgiaBClark) August 11, 2021

On traduit en substance, pour les non-anglophobes : « Je suis donc à l’hôpital après avoir développé une inflammation cardiaque rare liée à Pfizer. Et même avec cet effet secondaire, je referai le vaccin. Les effets secondaires peuvent être traités, mourir du Covid-19 ne peut pas l’être. Les bénéfices dépassent de loin les risques ».

Plus loin, elle confirme : « Je viens de voir mon cardiologue et les marqueurs inflammatoires de la péricardite ont disparu. Je suis donc bel et bien en voie de guérison. Je dois encore faire un peu d’exercice et surveiller les rechutes, mais je suis heureuse de me sentir mieux. Il a également dit que je devrais être en mesure de recevoir l’injection de rappel. » CQFD.

Comme Dieudonné à propos d’une sombre histoire avec Patrick Cohen, l’analyste cynique ou l’amateur d’humour noir pourrait conclure que, finalement, les complotistes se soient trompés en prédisant des millions de morts suite au vaccin anti-covid… dommage !

Égalité et Réconciliation

SOTT

Michel Barnier, favorable à la vaccination obligatoire

Candidat au congrès des Républicains pour la présidentielle, s’est positionné lundi 11 octobre 2021 en faveur d’une vaccination obligatoire.

« C’est l’affaire de chacun de savoir s’il doit, en restant chez lui, ne pas être vacciné​ » a déclaré notre brillant homme politique. Il a bien appris sa leçon comme un enfant sage mais a visiblement fait l’économie de la moindre recherche sinon il saurait que les injections de thérapie génique dites « vaccin », ne prémunissent ni d’attraper le fameux Covid, ni de le transmettre, ni même d’en développer les formes graves voire mortelles. Il saurait aussi que c’est dans les pays et régions à plus fort tôt de « vaccination » que l’épidémie reprend le plus fort.

Ce vaillant apôtre de la tyrannie sanitaire trouvera dans ce blog l’ensemble des analyses, études et témoignages démontrant la niaiserie de ses propos.

L’ivermectine après l’hydroxychloroquine : Coronacircus saison 2

TRIBUNE – Vous avez plébiscité la saison 1 sur l’hydroxychloroquine pendant le premier confinement, avec son couple de pieds nickelés de l’Arizona qui ingère un nettoyant pour aquarium à base de chloroquine après avoir entendu la déclaration de Donald Trump vantant les mérites de cette molécule.

Vous avez apprécié les épisodes porno soft avec la très sulfureuse Ariane Anderson, cette ancienne « dame » issue du monde de la prostitution et de l’industrie pornographique, reconvertie pour l’occasion en directrice des ventes de la société Surgiphere qui a fourni les données de l’étude frauduleuse du Lancet, qui avait déclaré l’hydroxychloroquine dangereuse. Vous avez également aimé la figure du héros marseillais qui soigne avec cette molécule, se battant seul contre tous pour ses patients… Alors vous allez adorer la saison 2, déjà bien avancée, intitulée “Ivermectine”.

Cette saison sensationelle a connu un nouvel épisode avec les déclarations fracassantes du journal Rolling Stone qui n’hésite pas à titrer “les urgences étaient remplies d’overdoses d’ivermectine”, relayant la fake news du docteur Jason McElyea de l’Oklahoma avant de reconnaître son erreur. Et tandis que ceux qui accusent les medias mainstream de divulguer des mensonges se font toujours traiter de complotistes, l’hôpital dément catégoriquement les propos du docteur McElyea, informant au passage que cet homme ne travaille plus chez eux depuis deux mois.

Dans cette saison, vous pourrez également suivre les aventures d’un nouveau pied nickelé. Cette fois-ci, l’affaire se passe en Australie. Hospitalisé pour avoir pris une surdose de cette molécule, son histoire a ému tout le monde médical, particulièrement la FDA qui, malgré toute son attention portée à sauver l’humanité par la vaccination, a trouvé le temps de mettre en garde les citoyens contre l’ivermectine, une molécule qu’elle a décrétée… réservée aux animaux :

Dans un communiqué émouvant, elle a d’ailleurs lancé cet appel vibrant : « Vous n’êtes pas un cheval. Vous n’êtes pas une vache. Sérieusement arrêtez tout maintenant ».

Lire la suite

Énorme : Véran pris en flagrant délit de mensonge sur la phase III des vaccins

Le ministre de la Santé considère que dire que les vaccins sont en cours d’expérimentation est une fake news.

Pourtant les laboratoires eux-mêmes le précisent sur leurs publications : on peut le voir sur la vidéo. Les essais de phase III ne sont pas terminés.

Même Le Monde, pourtant subventionné par Bill Gates, est bien obligé de reconnaître « l’erreur ». Il essaie laborieusement de sauver le soldat Véran en niant le mensonge : « s’il a raison sur le fond, il se méprend sur la question des essais cliniques ».

Que ce soit Francetvinfo qui annonce que les essais de Pfizer prendront fin en mai 2023 ou Yahoo qui affirme que les essais de Moderna se poursuivront jusqu’en 2022, pas un média mainstream n’a osé mentir à ce point. Aucun n’a affirmé : les essais sont terminés.

Un ministre de la Santé mentirait plus effrontément qu’un journaliste mainstream ? Eh oui ! mais à ce niveau il s’agit d’un mensonge d’État. Pour cacher quoi ?

L’Aile à Stick

A Guéret, une place de manège pour un vaccin. Et bientôt une gâterie et un Mars ?

Les guignols covidesques ne savent plus quoi inventer pour faire piquer les gueux : à Guéret, tout moins de 20 ans vacciné gagne une place de manège ! Zyva, une place de manège pour pourrir mon ADN ! Trop cool !

Au centre André Lejeune, le « vaccinodrome » de Guéret, depuis ce mercredi 1er juillet 2021, une bonne surprise attend les jeunes de moins de 20 ans qui viennent se faire vacciner : une place de manège leur est offerte après la piqûre. Ces billets sont à utiliser dans l’un des manèges de la fête de la Trinité qui s’est installée dans le centre-ville guérétois jusqu’à mercredi prochain. Au total, 200 billets sont « à gagner ».Cette opération a été mise en place conjointement par la préfecture et les forains comme l’explique Albert Holl, directeur de cabinet de la préfecture de Creuse : « L’idée a germé lors de la réunion de préparation pour la fête. On réfléchit à toutes les solutions innovantes pour inciter à se faire vacciner. Notre obsession, c’est la vaccination et la fête foraine ça attire les jeunes ». Une partie des tickets a donc été achetée par la préfecture. Mais cet argent ne restera pas dans la poche des forains. « Nous avons décidé de faire un don aux infirmiers et aux infirmières de la ville de Guéret, explique Étienne Ritz, le référent des forains de la fête de la Trinité. Nous avons tout de suite accepté cette proposition car nous sommes tous solidaires. Si vous croyez qu’on va se débarrasser du virus comme ça… »

Et les c… ? Vous croyez qu’on va s’en débarrasser comme ça ?

NSP

Ils veulent vacciner pour protéger les vaccinés

Ils savent que comme en Grande Bretagne les deux tiers des morts de la covid seront vaccinés, mais ils refusent de soigner avec l’ivermectine qui fait reculer la mortalité de 80%.

C’est la fuite en avant et ils désignent les responsables ; les vaccins ne protègent pas les plus fragiles alors il faut fragiliser tout le monde ; vaccinons pour protéger les vaccinés !

Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, a déclaré que 40 à 50% des double-vaccinés risquent une contamination au #variantDelta cet automne. Donc les 95% de protection du vaccin ça s’est joué sur un chifoumi ? Je sens qu’on va atteindre les 95% de contamination… #Moderna #Moderna pic.twitter.com/f7ECt1DnN8— Marcel D. (@DubreuilhMarcel) June 28, 2021

À partir du moment où il est acté (et même officiellement) que les vaccins n’empêchent pas la transmission, je voudrais bien qu’on m’explique, à 50 à 80 ou à 100% de vaccinés, quelle est la nouvelle définition de « l’immunité collective » ?

Immunité collective : concept commercial destiné à vendre des vac..ins, notre corps possède des cellules lui permettant de combattre un intrus sans jamais l’avoir rencontré, ce sont les lymphocytes T et B, réponse immunitaire dite innée, malmenées par les inepties actuelles.

https://pgibertie.com/2021/06/28/face-a-un-coronavirus-limmunite-collective-nexiste-pas/

Les médecins des plateaux télé et big pharma ont fait croire qu’il fallait atteindre l’immunité collective et pour ce faire vacciner tout le monde y compris les animaux de compagnie et les ours en peluche. Problème, le coronavirus est particulièrement mutant comme ses cousins et cousines et plusieurs exemples concrets viennent confirmer l’idiotie de la stratégie. L’ivermectine soigne les variants et c’est l’essentiel, en attendant une mutation qui transformera la covid en petit rhume comme en 1890.

1) Pour expliquer le recul de la maladie ils ont nié l’efficacité de traitements précoces et ont inventé l’immunité collective ; c’est le cas au Brésil dans la partie amazonienne ou encore au Pérou.

2) L’immunité collective par le vaccin est impossible avec ce type de virus, pire les vaccinés peuvent être victimes d’anticorps facilitants, moins souvent malades mais plus gravement…

Olivier Demeulenaere

A la soupe : 30 mai 2021 à 22h24 : Xavier Bertrand s’est déjà rallié à Macron pour le deuxième tour

François Fillon avait déjà fait preuve d’une rapidité excessive en appelant à voter Emmanuel Macron dès 20h05 le soir du premier tour en 2017. Record battu par Xavier Bertrand qui se rallie à Macron en appelant à voter LREM un an avant le premier tour, le 30 mai 2021 à 22 h 24 . Cela va être dur pour lui de ne pas accepter le soutien de LREM au 2ème tour des régionales.

À l’issue du premier tour des législatives partielles dans le Pas-de-Calais, le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a appelé à faire barrage au Rassemblement national, soutenant ainsi la candidate de la majorité présidentielle, la ministre LREM Brigitte Bourguignon arrivée en tête avec 35%.


Qui fera mieux en termes de soumission ? Et c’est cet homme que LR veut envoyer aux présidentielles pour représenter la droite ?

Le Salon Beige

En Belgique : un seul invité pour Noël

Une chronique de Pieter KERSTENS

Une décision formidable !

Ce n’est pas une blague : le Comité de Concertation du Gouvernement belge a décidé ce vendredi 27 novembre que pour les fêtes de Noël les couples (et leurs enfants) pourront inviter UNE SEULE autre personne !

Au choix : soit la grand-mère, soit le grand-père ; un frère ou seulement une sœur ; une amie (sans son copain), etc.

Outre Quiévrain les ministres ont perdu la tête. Et après la proposition de reporter Noël à l’été 2021 (quand il fera beau) de la part de l’infectiologue Frédérique JACOBS fin octobre, on pourrait maintenant supposer que le virus ne s’attaque plus seulement aux voies respiratoires, mais également aux capacités mentales des politicards.

Dans la course Européenne aux mesures restrictives et aux privations imbéciles, la Belgique consolide sa médaille d’or.

Pieter KERSTENS.

Jean-Yves Le Drian : un beau spécimen !

Si vous prévoyez un dîner, vous pouvez-peut-être inviter Jean-Yves Le Drian ? Ambiance garantie, du lourd… Le politiquement correct devrait connaitre des limites… celles de ne pas prendre tout le monde pour des démeurés.

Jean-Yves Le Drian ne voit pas de lien entre immigration et terrorisme, les faits prouvent le contraire

Le ministre des Affaires étrangères et de l’Europe Jean-Yves Le Drian refuse de voir le lien entre l’immigration extra-européenne et le terrorisme islamiste. Un bref rappel des faits permettrait pourtant de lui ouvrir les yeux.

Emmanuel Macron : une piqûre de réel sous couvert de « pragmatisme »

Lors d’un déplacement à la frontière franco-espagnole le jeudi 5 novembre, le président de la République Emmanuel Macron a annoncé le doublement des forces de sécurité aux frontières et entend mettre en place une refonte « en profondeur » des accords de libre circulation dans l’Union européenne. Un projet qu’il compte défendre au Conseil européen.

Tandis qu’il se trouvait dans un centre de coopération douanière située au Perthus (Pyrénées-Orientales), Emmanuel Macron a précisé que les effectifs de police et de douane aux frontières seraient multipliés par deux pour atteindre les 4 800 fonctionnaires. Lucide sur la réalité de l’immigration clandestine, il a déclaré que « des actions terroristes peuvent être menées par des personnes qui utilisent les flux d’immigration » afin d’expliquer ce revirement sécuritaire de sa politique. Aux attaques d’une gauche aveugle et figée dans ses postures idéologiques suite à ce changement de ligne, Emmanuel Macron rétorque : « Faire le lien ne veut pas dire qu’il faut tout confondre. Notre philosophie, c’est le pragmatisme ».

Pour Jean-Yves Le Drian, l’immigration et le terrorisme ne sont pas liés

Dans le même temps, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, interrogé sur Europe 1 ce même 5 novembre, n’a pas la même perception des choses que le chef de l’État : les flux de migrants ayant déferlé sur les pays européens ces dernières années n’ont, selon lui, aucune responsabilité dans les exactions terroristes que nous subissons depuis.

L’ancien président de la Région Bretagne a déclaré qu’il ne faisait « pas de lien entre immigration et terrorisme ». Argumentant au passage que ce terrorisme islamique était « mondial » et frappait « partout, au Maroc, en Tunisie, en Algérie… ». Jean-Yves Le Drian prône ainsi un combat « global » contre la violence djihadiste car celle-ci « frappe les musulmans comme d’autres citoyens. Il faut surtout lutter contre les diffuseurs de messages de violence ».

Voir la vidéo en cliquant sur le lien ci-dessous

Breizh-Info

Frédérique Jacobs, brillante infectiologue belge…


La crise sanitaire du Covid 19 touche toute l’Europe et les dirigeants ne savent plus à quel saint se vouer. Chaque chef d’État ou de gouvernement y va de ses propositions qui, mois après mois, se contredisent souvent.Dans le concours des propositions imbéciles, un pas vient d’être franchi par une experte en Belgique.Interrogée sur la RTBF, Frédérique Jacobs, infectiologue à l’hôpital Érasme à Bruxelles, propose le report des fêtes de Noël en Juillet/Août « quand il fera beau ».

Et pourquoi pas non plus reporter la Saint Valentin au 12 août ? Et les défilés du 1er Mai au 1er Novembre? Ou alors, regrouper l’ensemble des fêtes et des jours fériés durant la même semaine en été, « quand il fait beau » ?A entendre de telles inepties, on peut se demander si le virus atteint non seulement les voies respiratoires, mais aussi les facultés mentales de certains spécialistes, médicaux ou politiques.D’ores et déjà, la Belgique a pris une grande avance dans le domaine de la connerie !

Pieter Kerstens.

Cloaque à l’Élysée : l’écroulement des « élites »

Le 21 juin dernier, le monde entier a pu regarder avec gourmandise la transformation du palais de l’Élysée, centre théorique du pouvoir national, en lupanar géant. Il n’a rien manqué à cette soirée de débauche assumée : le bruit et la fureur, la haine et la violence, la vulgarité et la laideur, et tant d’autres choses encore.

Qu’avons-nous pu observer, tout au long de cette soirée de l’horreur, digne d’un mauvais film, violent et pornographique ?

Une assemblée se dandinant de façon grotesque pour faire jeune, pour faire people, pour faire branchée. Sa présumée jeunesse avait un furieux air de soixante-huitardisme attardé. Triste spectacle.

Des gueulards avinés, africains dits rappeurs de leur état, hurlant des insultes pornographiques pour accompagner leurs bruitages délirants. Ils sont hommes de culture, nous dit-on. Ils sont en fait à la culture ce qu’Attila fut à la douceur de vivre.

La femme du président, se déhanchant avec ardeur pour imiter les midinettes de 13 ou 14 ans, dans un spectacle hautement grotesque. Il n’est pas facile de singer des gens qui ont un demi-siècle de moins que vous, Madame, mais essayez, essayez encore, courage…

Des femmes africaines tournant autour du podium sur un rythme ridicule, dans un habillement aussi léger que ridicule, dans une gestuelle aussi simpliste que ridicule. À l’Élysée, manifestement, le ridicule ne tue pas.

Un président posant virilement, entouré d’individus mal habillés, peu vêtus, peu soignés, qui sont à l’élégance ce que Landru fut à l’amour courtois.

Le président a cru bon de donner de la France une image déjantée, grossière, pornographiée. Les bobos de tous poils ont applaudi des deux mains. Cette exhibition catastrophique achevée, il s’est précipité au Vatican pour rencontrer François. Une partie du monde catholique a applaudi des deux mains…

Ne nous leurrons pas : Macron donnera des gages, aussi vains que contradictoires, à chacun des segments de la société, car il sait qu’au-delà des applaudissements recueillis, cela lui donnera très certainement des voix aussi multiples que variées. Il continuera donc de courtiser Philippe de Villiers, et réciproquement hélas, pour recueillir des voix souverainistes…

De tout cela, il ressort une certitude : gouvernée de cette façon, la France ne peut que continuer à s’affaisser. Le prochain numéro de cirque présidentiel, très sûrement déjà programmé par ses conseillers, n’est qu’une question de jours. Cela durera le temps que cela durera, c’est-à-dire jusqu’au moment où les Français n’accepteront plus cette mauvaise, humiliante, catastrophique pièce de théâtre de troisième catégorie.

François Billot de Lochner

Président de la Fondation de Service politique, de Liberté politique et de France Audace.

Liberté politique