Le blog d'Arnaud de Brienne

Petits antidotes contre la pensée unique et pour la prévention du Sida mental

Archive for the ‘Révisions’ Category

L’Europe…

 

Institut Illiade

Publicités

Written by Arnaud de Brienne

30 juillet 2018 at 21 h 46 min

Mais qui a dit que les Français sont des veaux ?

« Les Français sont des veaux », se serait, selon la légende, exclamé le général de Gaulle depuis se retraite sécurisée, à Londres, en 1940.

Eh bien, à considérer la photo ci-dessus, le grand Charles s’était fourré le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Il suffit de considérer ces centaines de milliers de Français parisiens de tous âges descendus dans la rue, drapeau tricolore au poing, pour réclamer la défense intransigeante de nos frontières, de notre sol, notre langue, nos traditions, notre religion et pour la restauration d’un état de droit. Ils veulent tout simplement un avenir satisfaisant et vivable pour leurs enfants et petits-enfants. En France, c’est par millions qu’ils se sont mobilisés le 15 juillet 2018 contre l’insécurité, la gabegie des gouvernements successifs, leur laxisme, les politiciens corrompus, le fiscalisme écrasant, la presse aux ordres, la paupérisation, le démantèlement du système social et des retraites…. Des veaux tout ça ? Des lions voulez-vous dire !

Épilogue :
L’auteur de ce blog s’est sans doute un peu emballé au risque de commette une « fake news » (fausse nouvelle)… L’immense foule rassemblée dans toutes les villes de France sous les trois couleurs du drapeau français ne faisait que fêter la victoire d’une partie de ballon. Finalement, de Gaulle ne déraillait peut-être pas tant que ça ?

Written by Arnaud de Brienne

18 juillet 2018 at 7 h 12 min

Petits (et grands) antidotes… (MAJ du 05/01/2016)

Engagé dans d’autres travaux, ma contribution de blogueur se limitera dorénavant, le plus souvent et jusqu’au printemps prochain, à la mise à jour ponctuelle – hebdomadaire à mensuelle – d’une liste de sites et blogs susceptibles de constituer autant d’antidotes, plus ou moins efficaces selon la posologie ingérée, contre la pensée unique. En ces temps de confusion mentale, de panurgisme aigu, de manipulation de masse et après les « Je suis Charlie » et autre « Je suis Paris », en attendant les « Je suis RER », « Je suis Champs-Élysées », « Je suis Zénith » et autres déclinaisons tristement opportunes, au gré de l’actualité du terrorisme, il semble urgent de proposer au plus grand nombre des sources variées d’information, indépendantes des organes de la presse soumise à de puissants intérêts financiers et aux ambitions politiques alimentaires.

C’est parti pour la constitution de ce répertoire. Il y en aura pour tous les goûts, toutes les sensibilités et l’on ne peut, bien sûr, être en accord sur tout, loin de là, mais, par exemple, Le Blog des Blogs propose, à ce jour, – démarrons fort -, un répertoire de 160 sites et blogs résistants, d’opposition, souvent non conformistes et dont un certain nombre méritent en tout cas un détour attentif :

Réinformation :

Agoravox

Alter Info

Boulevard Voltaire

Contre info

Faits et documents

Medias-Presse-Info

Metamag

No Terror

Nord actu

Nouvelles de France

Novopress

Polemia

Politique magazine

Radio Courtoisie

Réinformation TV

Sputnik France

TV Libertés

 

Des hommes debout :

Chroniques de Gérard Pince

Gaëlle Mann

In-nocence -Renaud Camus

Le blog d’Yves-Marie Laulan

Le blog de Bernard Lugan

Le blog de Guillaume Faye

Le blog de Jacques Bordes

Le blog de Thierry Desjardin

Le blog de Thomas Ferrier

 

 

Catholiques et engagés

Civitas

Correspondance européenne

Le Salon beige

Renaissance catholique

 

Chroniques, tribunes, opinions libres… :

Carrefour de l’Horloge

Enquête et débat

Grains de sel

Le journal du chaos

La plume à gratter

Les 4 vérités

Les moutons enragés

L’insolent

Résistance 2017

 

Observatoires, sites d’information thématiques :

Collectif Racine

Contribuables associés

Observatoire de la christianophobie

Observatoire de la théorie du genre

Observatoire des programmes scolaires

Observatoire des subventions et gaspillages

Observatoire du mensonge

 

Géopolitique

Realpolitik.TV

 

Culture, histoire, racines…

Blogéléments

Iliade Institut

 

Les livres que l’on ne présentera pas à la télé :

La diffusion du Lore

Librairie Facta

Synthèse Éditions

 

Divers :

Devoir de mémoire

Guillaume Faye – archives

L’écho parisien

Le Blog des Blogs 

Les Bobards d’Or

Serge de Beketch – archives

 

Mise à jour à suivre…

Written by Arnaud de Brienne

21 décembre 2015 at 19 h 15 min

L’évidence du jour

Bachar-al-Assad

Written by Arnaud de Brienne

18 novembre 2015 at 22 h 46 min

La Sécu en son anniversaire mensonger

Anniversaire_SecuLa présidence de la république a cru opportun de commémorer le 70e anniversaire des décrets de 1945 instituant ce que l’on nomme, en France, sécurité sociale.

Mitterrand avait inventé de se rendre chaque année au congrès des mutuelles, sachant le poids « philosophique » de ces organisations ; Chirac l’a imité. Le même Chirac prétendit célébrer aussi, lorsqu’il fut à son tour élu chef de l’État, le 50e anniversaire des textes arbitrairement considérés comme fondateurs de la sécurité sociale.

Il osa les présenter en septembre 1995, comme constitutifs de l’identité française.

Afin de sauver le monopole, il décida de réformer la constitution en février 1996. Les nouvelles dispositions créaient un monstre juridique, qu’on appela d’abord loi d’équilibre, puis loi de financement de la sécurité sociale. Plus lourde que le budget de l’État elle pèse 476 milliards de dépenses prévues pour 2015 contre 373 milliards de dépenses de l’État.

Vingt ans plus tard, Hollande imite lui aussi ses prédécesseurs.

À son tour, le 6 octobre, il a présenté ce dispositif comme « pilier de la république ». Il y voit, de toute évidence, une sorte de petit gage moral donné à l’aile gauche de son électorat futur en vue des élections de 2017, s’il parvient à se présenter. L’union de la gauche serait ainsi scellée par la conservation du prétendu « modèle social français ».

Tout cela appelle par conséquent quelques remarques de la part de votre chroniqueur.

D’abord la ficelle paraît un peu grosse de fêter ce 70e anniversaire, comme on a fêté celui de la fin de la seconde guerre mondiale.

Les décrets Parodi, contresignés par le général De Gaulle, ne constituent qu’un maillon dans une chaîne, entre les assurances sociales de 1928, la charte du travail de 1941 et la loi communiste de 1946, puis les ordonnances de 1967, et enfin le plan Juppé de 1995.

La première affirmation à corriger est celle selon laquelle il s’agirait d’un « modèle ».

Chacun sait que l’embarcation prend l’eau de toutes parts. Chacun pourrait savoir aussi que la législation n’a cessé d’évoluer depuis la loi Ambroise Croizat, ministre PCF. Celle-ci tendait en 1946 à généraliser le système. Mais cette loi ne demeura en vigueur que quelques jours en juillet de la même année, échouant alors du fait de la grève des cadres.

Cette idée de l’invariance d’un prétendu « modèle » n’a guère commencé à se construire que dans les années 1990 et sous l’influence du parti communiste.

C’est à cette époque, avec pour effet de parvenir à une convergence avec les chiraquiens, qu’a été tiré des oubliettes le prétendu « programme du CNR ».

Sous cette appellation on s’est employé à confondre le travail du « Comité des experts » créé par Jean Moulin, avec ce qui n’était en réalité qu’un tract de quelques pages, tract intitulé « les Jours heureux », rédigé en 1944 par quatre dirigeants de l’appareil stalinien en France, Duclos, Frachon, Villon et Meunier.

Ce document restait extrêmement évasif, bien évidemment, sur ce qu’il appelait simplement un « plan de sécurité sociale ».

On doit aussi se départir, par ailleurs, 70 ans plus tard, de toute fixation sur les chiffres tels qu’ils sont fournis, de façon très grossière, par les administrations (in)compétentes et que l’on voit répercutés par les gros moyens de désinformation. Même lorsqu’ils se proposent de donner une vue réaliste, c’est-à-dire pessimiste sinon alarmiste, de la situation, ces agrégats comptables n’ont guère de signification.

L’important consistera à partir d’un constat : face aux diverses formes d’assurances, vieillesse, maladie, mais aussi accidents du travail, invalidité, maternité, etc., les Français incorporés de force dans des « régimes » c’est-à-dire des « contrats » non négociables, des règlements, unilatéralement imposés et monopolistes, ont cessé de croire à la pérennité du système en général.

Les sondages les plus récents confirment en effet ce qu’on appelle « inquiétude ». Ce sentiment est éprouvé par 80 % de nos concitoyens c’est-à-dire exactement le contraire de ce que suggère le mot « assurance ».

Autre indice de la faillite psychologique et même morale de l’assurance-maladie l’obligation récente faite aux entreprises de contracter au nom de leurs salariés une assurance complémentaire.

Cette réforme patronnée par Marisol Touraine ne sera pas comptabilisée au titre des prélèvements obligatoires : mais cette création d’une nouvelle obligation reviendra au même qu’une augmentation, car elle  aggravera encore le coefficient multiplicateur du coût du travail, alors même qu’on prétend, par ailleurs, l’abaisser.

Jean-Gilles Malliarakis

L’insolent

Written by Arnaud de Brienne

8 octobre 2015 at 8 h 29 min

Une enquête choc sur l’état de notre système de santé

Complot mondial contre la sante

Un livre aux révélations stupéfiantes, bourré de faits et de références avérées qui enlèvera, à ceux qui en possédaient encore, les dernières illusions sur notre système de santé.

Présentation de l’éditeur

On a retenu les sommes colossales dépensées pour sauver le système bancaire. Elles sont dérisoires à côté du pactole que se partagent les 4 grands cartels mondiaux : chimie, biotechnologie, agro-alimentaire et médico-pharmaceutique. Les consortiums de l’agro-alimentaire ont réussi à faire disparaître toute l’agriculture vivrière, tout l’artisanat des métiers de bouches, toutes les particularités gastronomiques régionales, tout ce que les consommateurs pouvaient mettre dans leurs assiettes sans passer à leur caisse, avec la complicité des cartels de la distribution. Comment l’énorme comédie des normes alimentaires a-t-elle transformé notre nourriture en poison ? A qui sert réellement le codex Alimentarius ? Et pour qui tourne réellement l’OMC ?

Depuis des décennies les grands groupes pharmaceutiques sont les financiers des plus grandes écoles et des formations de médecins, ils occupent en sous-mains les commissions sanitaires des pays et des instances internationales, ils sont partout, mais on ne les voit nulle part, comment opèrent-ils ? Comment étouffent-ils les scandales sanitaires ? De la naissance à la mort, chaque individu est une mine d’or pour eux, les pandémies des périodes fastueuses ! Et la «vraie-fausse» pandémie de grippe A en est un exemple de plus.Pour comprendre les interconnections de ces systèmes mafieux il fallait dresser leurs portraits et pratiques dans un même ouvrage. C’est désormais chose faite : après des mois d’enquête, Claire Séverac nous démontre, dans ce réquisitoire implacable, pourquoi et comment notre santé est en danger.

Pour commander le livre, cliquer ici

Written by Arnaud de Brienne

8 juin 2015 at 6 h 15 min

Retour sur les attentats du 11 septembre 2001

leave a comment »

Mais où est donc passé l’avion qui s’est écrasé sur le Pentagone ? Emmanuel Ratier nous livre d’intéressantes pistes de réflexion…

http://www.dailymotion.com/embed/video/xfmz31

La suite :

http://www.dailymotion.com/embed/video/xl95nv

Written by Arnaud de Brienne

2 octobre 2011 at 10 h 46 min